Augronne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

48° 00′ 01″ N 6° 33′ 51″ E / 48.00027778, 6.56416667

l'Augronne
Etang du Renard, source de l'Augronne à Remiremont (Olichamps).
Etang du Renard, source de l'Augronne à Remiremont (Olichamps).
Caractéristiques
Longueur 29 km
Bassin à Aillevillers : 71,4 km2
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen estimation moyenne : 2,14 m3/s (Aillevillers)
Régime pluvial
Cours
Confluence la Semouse
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France

L'Augronne (ou anciennement Eaugronne) est une petite rivière française des Vosges et de Haute-Saône et un affluent gauche de la Semouse. Sa forme ancienne est Agroigne en 1311.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours d'eau est de 28,5 km[1]. Elle prend sa source dans le bois de la Tête des Ânes[2]. Sa source forme l'étang du Renard à 580 mètres d'altitude, sur la commune de Remiremont. Elle traverse les communes de Plombières-les-Bains, Aillevillers avant de rejoindre la Semouse à Saint-Loup-sur-Semouse à 250 m d'altitude environ.

À titre d'indication, le bassin versant de l'Augronne est de 31,34 km² en amont de Plombières-les-Bains (pour une longueur hydraulique de 11,4 km), le bassin est de 71,4 km² en amont de Aillevillers (longueur hydraulique totale de 22,1 km).

Le nom Augronne viendrait de gronn : milieu humide (marais bitumineux) ou trou d'eau, source.

Bien que moins plausible, une thèse affirme néanmoins que Augronne viendrait de Eaugrogne, car la rivière aurait certains caprices. L'eau grogne…

Affluents[modifier | modifier le code]

Profil altimétrique de la rivière, en amont de La Balance à Plombières-les-Bains.

Profil altimétrique de la rivière, en aval de La Balance à Plombières-les-Bains.

  • Ruisseau des Écrevisses ou du Grand Faing (L = 2,3 km)
  • Ruisseau des Scieries ou de Saint-Antoine (L = 2,5 km)
  • Ruisseau de la Meule (L = 1 km)
  • Ruisseau de la Giracôte (L = 2 km), il forme la cascade du Parc Impérial de Plombières-les-Bains
  • Ruisseau de la Croisette (L = 2,3 km)
  • Ruisseau des Prés Nérés (L = 1,1 km)
  • Ruisseau de Chêvrecul (L = 3,1 km)
  • Ruisseau des Coudriers (L = 2 km)
  • Ruisseau du Sapin (L = 3,9 km)
  • Ruisseau des Caleuches (L = 8,1 km)

Hydrologie[modifier | modifier le code]

L'Augronne ne dispose pas de station hydrométrique permanente.

Si nous prenons une valeur moyenne de débit spécifique, compris entre 26,1 l/s/km² (valeur calculée à la station de Saint-Loup-sur-Semouse) et 34.1 l/s/km² (mesuré sur la Combeauté, du Val d'Ajol). Nous pouvons estimer son débit spécifique à environ 30 l/s/km².

Les modules annuels se situeraient donc aux alentours de :

  • 0,94 m³/s, en amont de Plombières-les-Bains (estimation module mini avec 26,1 l/s/km² : 0,82 m³/s ; max avec 34,1 l/s/km² : 1,07 m³/s),
  • 2,14 m³/s, à Aillevillers (estimation module mini avec 26,1 l/s/km² : 1,86 m³/s ; max avec 34,1 l/s/km² : 2,43 m³/s).

Les variations saisonnières du débit sont globalement les mêmes que pour les rivières de La Combeauté et de la Semouse : La rivière présente d'importantes fluctuations saisonnières de débit, avec des hautes eaux hivernales de décembre à mars inclus, et des maigres d'été, en juillet-août-septembre.

Le débit de crue décennale de l'Augronne est estimée à 25 m³/s, à Plombières-les-Bains.

Faune et flore[modifier | modifier le code]

  • Aperçu des espèces observées le long de l'Augronne (liste non-exhaustive) :
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références
  1. Sandre, « Fiche cours d'eau - l'Augronne (U0440500) » (consulté le 3 mai 2013)
  2. source : IGN