Auger de Balben

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Auger de Balben (parfois nommé Oger de Balben, Otteger de Balben, ou Auger de Barben[1]), est né à Risoul. Il fut le troisième supérieur[2] de l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem de 1160 à 1162.

Le désintéressement, la modestie et même l'humilité, qui regnaient dans ce premier siècle de l'Ordre, empêchèrent l'apparition de concurrents lors des élections. Auger de Balben fut choisi par acclamation et avec les suffrages unanimes de tout le Chapitre. C'était un gentilhomme du Dauphiné[3], ancien compagnon d'armes de Raymond du Puy auquel il succéda, réveré dans l'Ordre pour sa piété et sa prudence, et dont les avis étaient d'un grand poids dans le conseil du roi de Jérusalem.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Association Pays Guillestrin
  2. B. Galimard Flavigny (2006) p. 317-319
  3. Eugène Harot, Essai d'armorial des Grands-Maîtres de l'Ordre de Saint Jean de Jérusalem, Rome, Collegio Araldico, 1911 (disponible sur Wikisource).

Sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • (fr) Bertrand Galimard Flavigny (2006) Histoire de l'ordre de Malte, Perrin, Paris