Audrey Munson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Audrey Munson

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait d'Audrey Munson, en 1922

Naissance 8 juin 1891
Syracuse (État de New York)
Nationalité Américaine
Décès 20 février 1996 (à 104 ans)
Ogdensburg (État de New York)
Profession Actrice et modèle

Audrey Marie Munson (née le 8 juin 1891 à Syracuse, dans l'État de New York, décédée le 20 février 1996 à Ogdensburg, dans l'État de New York) était un modèle et une actrice américain des années 1910 et 1920. Elle fut surnommée « miss Manhattan », « The Exposition Girl » ou « la Vénus américaine ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Audrey Marie était la fille d'Edgar Munson et de son épouse Katherine « Kittie » Mahaney. Ses parents se séparèrent en 1896, et sa mère partit avec elle à New York.

Dans l'atelier de Daniel Chester French, vers 1921

En 1906, Audrey Munson fut remarquée dans la rue par le photographe Ralph Draper (en). Avec son ami le sculpteur Isidore Konti (en), celui-ci la prit pour modèle et la rendit célèbre. Pendant les dix années qui suivirent, Audrey Munson devint la muse et le modèle de nombreux sculpteurs et peintres. En 1915, Audrey Munson partit à Hollywood où elle devint la première actrice à apparaître complètement nue à l'écran. Les censeurs furent réticents à interdire le film, craignant d'avoir à interdire l'art de la Renaissance. Pendant cette période, elle tourna dans quatre films muets où elle occupa le premier rôle. Pour son dernier film, Heedless Moths (1921), elle perçut un cachet de 27 000 dollars.

En 1919, elle repartit de Californie pour revenir à New York et vécut avec sa mère dans une pension de famille. Le propriétaire, le Dr Walter Wilkins tomba amoureux de la jeune Audrey et assassina son épouse, Julia, en 1921, pour pouvoir l'épouser. Malgré le départ de New York d'Audrey Munson et de sa mère avant le meurtre, la police souhaitait les interroger, et lança une recherche dans tout le pays. Elles furent finalement interrogées à Toronto, au Canada, où elles déclarèrent qu'elles avaient déménagé parce que Mme Wilkins le leur avait demandé. Cela satisfit la police, mais la publicité négative suscitée par l'affaire eut pour effet de mettre un terme à la carrière de modèle et d'actrice d'Audrey Munson. Walter Wilkins fut jugé et condamné à mort par chaise électrique. Il se pendit avant dans sa cellule avant l'exécution de la sentence. Bien que la police eût reconnu son innocence, la presse lança une campagne contre Audrey Munson et ce fut la fin de sa carrière.

En 1920, Audrey Munson, incapable de trouver du travail, retourna avec sa mère à Mexico (en), où elle travailla pendant un temps comme vendeuse d'ustensiles de cuisine en porte-à-porte. Le 27 mai 1922, elle commit une tentative de suicide, en avalant une solution de chlorure de mercure. Ce fut le début d'une longue période de trouble mental et de paranoïa.

En 1931 un juge ordonna le placement d'Audrey Munson à 39 ans dans un établissement psychiatrique. Elle devait y rester les 65 années suivantes, jusqu'à son décès. Audrey Munson mourut le 20 février 1996 à 104 ans et fut inhumée au cimetière d'Ogdensburg.

Sculptures (sélection)[modifier | modifier le code]

Karl Bitter[modifier | modifier le code]

Alexander Stirling Calder[modifier | modifier le code]

  • Star Maiden, Oakland Museum (1915)
  • Eastern Hemisphere - Fountain of Energy (1915)

Daniel Chester French[modifier | modifier le code]

  • Melvin Brothers Memorial (1908)
  • Commerce et Jurisprudence (1910)
  • Spirit of Life (1914)

Evelyn Beatrice Longman (en)[modifier | modifier le code]

  • Fountain of Ceres (1915)
  • Consecration (1915)

Adolph Alexander Weinman (en)[modifier | modifier le code]

Gertrude Vanderbilt Whitney[modifier | modifier le code]

  • The Fountain of El Dorado (1915)
Audrey Munson dans le film Heedless Moths, en 1921

Filmographie[modifier | modifier le code]

Audrey Munson dans Purity.

Divers[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Diane Rozas et Anita Gottehrer Bourne, American Venus: The Extraordinary Life of Audrey Munson, Model and Muse, Princeton Architectural Press (1999) ISBN 1-890449-04-0

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :