Audiométrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'audiométrie est un ensemble de mesures qui consistent à déterminer le profil audiométrique d'une personne, c’est-à-dire à fournir un état précis sur son audition.

On différencie l'audiométrie tonale et l'audiométrie vocale.

L'audiométrie tonale sert à mesurer par voie aérienne et par voie osseuse le seuil d'audition pour l'ensemble des fréquences conversationnelles, de 125 à 8 000 Hz en transmission aérienne et de 250 à 4 000 Hz en transmission osseuse. On utilise en conduction aérienne un casque ou encore un haut-parleur (placé à un mètre en position frontale). En conduction osseuse on utilise un vibrateur (ex. : un diapason). Il n'est cependant pas possible de corréler les mesures de seuils d'inconfort par audiométrie tonale à une hyperacousie[1].

L'audiométrie vocale sert à mesurer à l'aide de listes de mots, dites phonétiquement équilibrées, la compréhension de la personne à différents niveaux d'intensité. On obtient généralement une courbe en s. On utilise un casque ou encore un haut-parleur.

Il existe encore de nombreux tests audiométriques, mais leur utilisation est moins répandue.

Ces mesures sont réalisées par les audiologistes, les médecins ORL, certains généralistes, les médecins du travail, et enfin les audioprothésistes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Meeus OM, Spaepen M, Ridder DD, Heyning PH, « Correlation between hyperacusis measurements in daily ENT practice », Int J Audiol, vol. 49, no 1,‎ 2010, p. 7-13. (PMID 20053152, DOI 10.3109/14992020903160868) modifier

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]