Audi TT roadster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Audi TT
Audi TT

L'Audi TT roadster est une automobile construite par la compagnie Audi.

Origine[modifier | modifier le code]

L'Audi TT a été développée à partir de 1994 par une équipe du centre du design Audi d'Ingolstadt. Les designers impliqués se sont ensuite isolés au centre du design de Simi Valley, en Californie, pour peaufiner le projet. Le style extérieur a été mené par Thomas Freeman, et l'intérieur par Romulus Rost.

Ces études ont donné naissance à deux concept cars : le coupé TT exposé au Salon de Francfort 1995 et le roadster, présenté au salon de Tokyo la même année.

De Concept-Car à Voiture de Série[modifier | modifier le code]

Les réactions du public et celles de la presse, lors de ces deux salons, s'étant révélées enthousiastes, Audi décide de passer à la production. Au terme de trois années de développement et de mise au point, le coupé TT pour Technology et Tradition est commercialisé à l'automne 1998. La version roadster suit un an plus tard, en septembre 1999.

Généralités[modifier | modifier le code]

L'Audi TT roadster est équipé d'une capote en toile qui peut être actionnée manuellement ou automatiquement (option). Ce véhicule hérite de toute l'originalité du concept-car d'origine mais des modifications sont tout de même à noter comme la suppression des places arrière. L'habitacle offre une finition remarquable, où la sellerie cuir tutoie l'aluminium brossé (Tradition et Technique), dont la généreuse présence se retrouve notamment sur le pommeau de levier de vitesses, les cadrans et le moyeu du volant.

Plusieurs modèles sont apparus au fil du temps mais, lors de son lancement en 1999, seulement une motorisation était disponible: 1,8 L turbo, 20 soupapes. Deux déclinaisons avaient tout de même été réalisées, l'une accusait 180 chevaux vapeur et l'autre 225. Cette dernière était d'ailleurs pourvue de l'excellente transmission de type "quattro", pilotée par un système Haldex, qui permettait au véhicule d'avoir une meilleure tenue de route. Transmission disponible en option sur le modèle de 180 chevaux.

Détail de la transmission quattro de l'audi TT (coupé ou roadster)[modifier | modifier le code]

Avec le système Haldex, l'Audi TT est, dans les situations normales, une automobile à traction avant. Lorsque les capteurs du système Haldex détectent que les roues avant tournent plus rapidement que les roues arrière, les roues arrière deviennent motrices. La répartition de puissance avant/arrière peut varier de (roues avant/roues arrière) : 100 % / 00 % à 50 % / 50 %. Le temps de réaction du système Haldex est de l'ordre de 2 millièmes de seconde

En 2003, une nouvelle motorisation, d'une cylindrée de 3,2 L et d'une puissance de 250 chevaux vapeur de type 6 cylindres, a vu le jour.

Ce véhicule est fort apprécié pour son originalité et sa conduite sportive avec une vitesse maximale de 243km/h pour le modèle 225 chevaux, et des montées en régime franches dues à son excellente motorisation pourvue d'un turbo-compresseur.

L'Audi TT première génération a laissé sa place à son successeur fin 2006 avec une modification notable de l'esthétique extérieure tout en gardant l'esprit global du concept-car d'origine.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

TT Roadster 150 (2001-2005)[modifier | modifier le code]

150 ch à 5700 tr/min - 21.4 mkg à 1750 tr/min - 9 cv - Turbo KKK (1.47 bar) + intercooler

TT Roadster 180 (2000-2005)[modifier | modifier le code]

180 ch à 5500 tr/min - 24.0 mkg à 1950 tr/min - 11 cv - Turbo KKK (1.8 bar) + intercooler

TT Roadster 190 (2005-2006)[modifier | modifier le code]

190 ch - 12ch

TT Roadster 1.8T 225 Quattro (1999-2005)[modifier | modifier le code]

225 ch à 5900 tr/min - 28.6 mkg à 2200 tr/min - 15 cv - Turbo KKK (2.0 bar) + 2 intercooler

TT Roadster V6 3.2 DSG (2003-2006)[modifier | modifier le code]

250 ch - 17 ch

Sur les autres projets Wikimedia :