Aucaleuc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aucaleuc
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Dinan
Canton Dinan-Ouest
Intercommunalité Dinan communauté
Maire
Mandat
Christophe Ollivier
2014-2020
Code postal 22100
Code commune 22003
Démographie
Gentilé Aucaleuens
Population
municipale
899 hab. (2011)
Densité 141 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 27′ 25″ N 2° 07′ 42″ O / 48.4569444444, -2.1283333333348° 27′ 25″ Nord 2° 07′ 42″ Ouest / 48.4569444444, -2.12833333333  
Altitude 103 m (min. : 68 m) (max. : 120 m)
Superficie 6,38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte administrative des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Aucaleuc

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte topographique des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Aucaleuc

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Aucaleuc

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Aucaleuc

Aucaleuc [okalœk] est une commune française située dans le département des Côtes-d'Armor en Région Bretagne.

Ses habitants se nomment les Aucaleuens et les Aucaleuennes.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom est attesté sous les formes Oscaloc (en 1184), Oscalloc, Oscaloc (à la fin du XIIe siècle), Aucalot ou Aucaloc (en 1313), Auqualeuc (à la fin du XIVe siècle)[1].

Aucaleuc est issu de l'ancien breton oscal, qui signifie « chardon »[2] (breton askolenn[3]), avec le suffixe brittonique -oc locatif (du brittonique *-ōgon, cf. gallois -og et gaulois -acon > -acum, remontant tous au celtique *-āko), devenu -euc, fixé ainsi là où le breton a cessé d'être parlé au Moyen Âge, alors que dans les régions restées bretonnante, il a encore évolué en -ec. Oscaloc signifie donc « chardonneraie »[4]. En gallo, chardonneraie se dit ocaleu[4].

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La paroisse d'Aucaleuc, enclavée dans l'évêché de Saint-Malo faisait partie du doyenné de Bobital relevant de l'évêché de Dol et était sous le vocable de Saint-Symphorien.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mai 2010 Jean Fauvel[5] PS  
mai 2010   Guy Nicolas    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
341 286 322 425 396 400 416 441 450
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
431 463 456 450 494 490 434 445 435
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
453 430 426 377 400 360 343 327 326
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
313 337 452 536 601 629 825 859 883
2011 - - - - - - - -
899 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2004[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Symphorien (XVIIIe siècle)
  • Motte castrale datant des Xe et XIe siècles
  • La commune hébergeait un camp d'instruction militaire, qui va être converti en golf[8].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Aucaleuc sur www.infobretagne.com
  2. Aucaleuc sur le site Topic Topo
  3. dictionnaire breton : geriadur.com
  4. a et b Aucaleuc sur clergedol.free.fr
  5. « Les maires élu du 1er tour », Dimanche Ouest-France, no 534,‎ 16 mars 2008, p. 10-12 (ISSN 1285-7688)|http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Apres-15-ans-de-mandat-le-maire-Jean-Fauvel-est-decede-_22003-avd-20100505-58162429_actuLocale.Htm
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011
  8. « Les travaux du golf d’Aucaleuc vont débuter », Ouest-France,‎ 23 novembre 2010 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :