Aubun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aubun N
Aucune illustration disponible. Vous en avez une ? Importez-là!
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

L' aubun est un cépage de France de raisins noirs.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

L' aubun est probablement originaire du département Vaucluse. Le cépage est recommandé ou autorisé dans la majorité des départements viticoles français (Ardèche, Aude, Aveyron, Corse, Gers, Gironde, Hérault, Landes, Loire-Atlantique, Lot, Lot-et-Garonne, Maine-et-Loire, Nièvre, Pyrénées Atlantiques, Pyrénées Orientales, Tarn-et-Garonne et Var). En France il couvre actuellement 1.411 hectares (2004) passant de 5.822 hectares en 1979.

Il est un peu cultivé en Australie et en Californie.

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Extrémité du jeune rameau cotonneux blanc à liseré carminé.
  • Jeunes feuilles duveteuses, jaunâtre à plages bronzées.
  • Feuilles adultes, 5 à 7 lobes avec un sinus latéral large et concave, un sinus pétiolaire en lyre plus ou moins fermée, des dents ogivales, larges, un limbe cotonneux - pubescent.

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

La maturité est de troisième époque: 25 jours après le chasselas.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes sont moyennes ou assez grandes et les baies sont de taille moyenne. La grappe est cylindrique et compacte. Le cépage est vigoureux. Il est sensible à la coulure et au millerandage. Il présente une bonne résistance à l'oïdium, au mildiou, à la pourriture grise et aux gelées d’hiver.

Deux clones ont été agréés : le clone 168 et le clone 350.

Le vin rouge peu coloré, de moyenne qualité et assez alcoolique.

Synonymes[modifier | modifier le code]

carignan de Bedoin, carignan de Gigondas, counoise ou quenoise (par erreur car confondu avec la vraie Counoise), grosse rogettaz, gueyne, morescola ou murescola (en Corse), moustardier ou moutardier

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 ISBN 2-0123633-18

Sur les autres projets Wikimedia :