Attilio Bettega

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Attilio Bettega

Date de naissance 19 février 1953
Lieu de naissance Molveno, Italie
Date de décès 2 mai 1985 (à 32 ans)
Nationalité Italien
Années d'activité 1978-1985
Qualité Pilote de rallye
Équipe Fiat, Lancia
Nombre de courses 26
Podiums 6

Attilio Bettega (né le 19 février 1953 à Molveno, dans le Trentin-Haut-Adige dans le nord-est de l'Italie - mort le 2 mai 1985, sur une route du Tour de Corse) était un pilote de rallye italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

La Lancia Rally 037 d'Attilio Bettega.

Attilio Bettega débute en rallyes en 1972, sur une Fiat 128. En 1976, il devient champion des trois Veneties. De 1974 à 1976, il court en régional sur Opel. Il commence à se faire remarquer dès 1977 en remportant le trophée Autobianchi[1]. En 1978, il dispute le championnat national sur une Lancia Stratos et devient l'année suivante pilote officiel Fiat[2]. En 1982, Attilio Bettega rejoint l'équipe Lancia pour conduire la Lancia Rally 037 après trois années passées chez Fiat. Durant ses années Lancia, il termine quatre fois sur le podium de rallyes comptant pour le championnat du monde. Son dernier podium a également été son meilleur résultat puisqu'il a mené sa Lancia à la deuxième place du Rallye Sanremo 1984. Durant la saison 1985, il participa au rallye Safari et au Tour de Corse. En Corse, dans la quatrième spéciale du rallye, Attilio Bettega perdit le contrôle de sa Lancia et percuta plusieurs arbres. La voiture étant tombée dans le bord d'un ravin, elle fut stoppée net avant de dévaler plus bas. Le choc eut lieu sur le dessus de la Lancia, au niveau du pilote qui fut tué sur le coup. La voiture a été brisée en deux dans le sens de la longueur. Son copilote Maurizio Perissinot s'en sortit indemne[3].

L'accident d'Attilio Bettega attira l'attention sur la sécurité des voitures du Groupe B. Exactement un an plus tard, son ancien coéquipier Henri Toivonen se tua à son tour, avec son copilote Sergio Cresto, dans l'incendie de sa Lancia Delta S4 qui était tombée dans le fond d'un ravin au cours de la même épreuve. Ce drame provoqua le bannissement du Groupe B.

Le fils d'Attilio Bettega, Alessandro Bettega a suivi les pas de son père et est devenu lui aussi un pilote de rallyes.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Victoires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Revue Auto Hebdo n°470 - 9 mai 1985
  2. Revue Sport Auto n°281 - juin 1985
  3. Revue L'Automobile n°468 - juin 1985

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Compétition automobile | rallye | Liste alphabétique des pilotes de rallye

Liens externes[modifier | modifier le code]