Attilio Bernasconi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernasconi (homonymie).
Attilio Bernasconi
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance 29 septembre 1905
Lieu Buenos Aires (Argentine)
Décès 18 avril 1971 (à 65 ans)
Lieu Orchies (France)
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1933-1934 Drapeau : Argentine Newell's Old Boys ? (?)
1934-1935 Drapeau : Italie Torino 5 (1)
1935-1937 Drapeau : France Stade rennais 6 (2)
1937-1938 Drapeau : France Olympique lillois 0 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
Drapeau : Argentine Argentine ? (?)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Attilio Bernasconi, né le 29 septembre 1905 et mort le 18 avril 1971, est un footballeur argentin naturalisé français. Marié, 2 enfants : Mario BERNASCONI (décédé) et Carlos BERNASCONI né le 11 octobre 1961.

Biographie[modifier | modifier le code]

International argentin, il fut finaliste de la Coupe de France 1935 avec le Stade rennais. Cette finale fut le seul tour de Coupe joué par Bernasconi cette saison-là. L'attaque rennaise était en effet principalement constituée du duo Vollweiler-Kaiser, mais Kaiser se fractura la cheville lors de la demi-finale, permettant à Bernasconi de jouer quelques matchs de fin de saison en championnat et la finale de la Coupe.

Transféré à Lille, il y reste deux saisons sans jamais être aligné en équipe première lors d'un match officiel. Il termine sa carrière en Division 2 à l'US Tourcoing.

Une rue d'Orchies porte son nom, ville où il décèdera. La coupe BERNASCONI sera instaurée plusieurs années au stade d'Orchies afin de lui rendre hommage pour toute son implication au sein du club.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Claude Loire, Le Stade rennais, volume II, Rennes, Apogée, 1997, p. 57
  • BERNASCONI Elodie