Attigny (Vosges)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Attigny.
Attigny
L'église de la Nativité
L'église de la Nativité
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Vosges
Arrondissement Neufchâteau (depuis le 1er janvier 2013)[1]
Canton Darney
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Saône et Madon
Maire
Mandat
François Joly
2014-2020
Code postal 88260
Code commune 88016
Démographie
Population
municipale
260 hab. (2011)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 03′ 56″ N 6° 02′ 11″ E / 48.0655555556, 6.03638888889 ()48° 03′ 56″ Nord 6° 02′ 11″ Est / 48.0655555556, 6.03638888889 ()  
Altitude 285 m (min. : 247 m) (max. : 343 m)
Superficie 16,08 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Attigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Attigny

Attigny est une commune française située dans le département des Vosges en région Lorraine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Attigny se trouve dans la vallée de la Saône, premier village en aval de Darney.

Le village d'Attigny est limitrophe des communes de Darney, Hennezel, Claudon, Monthureux-sur-Saône, Bleurville, Nonville et Belmont-lès-Darney.

Histoire[modifier | modifier le code]

La présence romaine est attestée par des vestiges d'habitations, des tuiles, des monnaies.

Attigny relevait en 1711 de la seigneurie des Bassompierre et du chapitre de Remiremont.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Monument Victor Noir : stèle en grès des Vosges réalisée par le sculpteur Jean-Louis Rollin, de Bleurville (fin XXe siècle)

Architecture civile[modifier | modifier le code]

  • Pont du XVIIe siècle ;
  • Château datant du milieu XVIIIe siècle, construit par Gabriel de Bourgogne (?), sur la route de Darney, au milieu d'un domaine clos de murs. Le château lui-même est une grosse maison bourgeoise du XVIIIe siècle de plan carré et avec un toit mansardé. Il est plus récent que son entourage de murs percés de canonnières. Il n'y eut jamais de seigneur haut-justicier résidant au village, la terre appartenant au prieuré de Relanges. En revanche, des petits nobles issus du verre ou des armes y bâtirent des demeures : Gabriel de Bourgogne est sans doute responsable de la construction du château, d'autant que Stanislas avait érigé en sa faveur un fief à Attigny.

Architecture sacrée[modifier | modifier le code]

  • Église de la Nativité du XVIe siècle, qui a remplacé un édifice plus ancien dont il ne reste que les chapiteaux à feuilles d'eau du début du XIIIe siècle ; chœur entièrement remanié en 1852 ; Vierge à l'Enfant du début du XVe ; chapelle Claude Brisot, ancien ermitage, reconstruit au XIXe siècle par Pierre de Finance d'Attigny ; statue de Notre-Dame-de-Pitié du XVIe siècle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant mars 2001 en cours François Joly DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 260 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
662 682 716 761 800 918 941 898 778
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
786 808 740 689 810 578 513 518 505
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
503 412 380 320 312 356 365 361 332
1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010 2011 -
307 305 280 278 262 258 259 260 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Célébrités[modifier | modifier le code]

  • Charles d'Hennezel de Valleroy, général d'Empire né à Attigny
  • Victor Noir, journaliste (1848-1870) né à Attigny

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]