Attentat du 24 janvier 2011 à l'aéroport Domodedovo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Attentat du 24 janvier 2011 à l'aéroport Domodedovo
Image illustrative de l'article Attentat du 24 janvier 2011 à l'aéroport Domodedovo
Terminal bagages Domodedovo

Localisation Aéroport international de Domodedovo, Domodedovo, Russie
Cible zone de livraison des bagages du terminal des arrivées
Coordonnées 55° 24′ 33″ N 37° 54′ 22″ E / 55.40926, 37.90622255° 24′ 33″ Nord 37° 54′ 22″ Est / 55.40926, 37.906222  
Date 24 janvier 2011
16h32 (UTC+4)
Morts 35 (bilan provisoire)
Blessés 180 (bilan provisoire)
Auteurs inconnus
Auteurs présumés Séparatistes du Caucase (?)

Un attentat à l'aéroport Domodedovo, le 24 janvier 2011 à 13h32 (GMT), a fait au moins 35 morts et plus de 180 blessés, dans la zone de livraison des bagages du terminal des arrivées des vols internationaux de l'aéroport international Domodedovo à Moscou[1].

L'aéroport international Domodedovo est le plus ancien aéroport de Moscou. Il est situé dans le raïon de Domodedovo à 42 km au sud-sud-est du centre de Moscou.

Des tests ADN réalisés sur la dépouille du kamikaze présumé, dont la tête a été retrouvée sur le lieu de l'attaque, révèlent que ce dernier pourrait être Magomed Evloev, un ingouche d'une vingtaine d'années[2].

Le 5 février 2011, l'attentat est revendiqué par Dokou Oumarov, leader du soi-disant Émirat du Caucase dans une vidéo[3].

Le président Dmitri Medvedev reporte son voyage au forum international de Davos[4].

Victimes[modifier | modifier le code]

  • Sont hospitalisés au 26 janvier 2011: quarante citoyens russes, dix-sept citoyens tadjiks, un citoyen allemand, un citoyen britannique, un citoyen français, un citoyen italien, un citoyen moldave, un citoyen serbe, deux citoyens slovaques, deux citoyens nigériens, un citoyen ouzbek.
  • Parmi les trente-cinq tués, se trouvent vingt-sept citoyens russes, deux citoyens tadjiks, deux citoyens autrichiens[5], un citoyen allemand, un citoyen britannique[6], selon la déclaration aux journalistes de Vladimir Markine, représentant de la sécurité de la Fédération de Russie, un citoyen ukrainien et enfin un citoyen ouzbek.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Attentat suicide dans le principal aéroport de Moscou, sur lefigaro.fr (consulté le 24 janvier 2011)
  2. Une cellule familiale serait responsable de l'attentat à l'aéroport de Moscou Cyberpresse.ca, 9 février 2011
  3. Dokou Oumarov revendique l’attentat de Moscou Paris-Match, 8 février 2011
  4. (en) « Suicide bomber kills 35 at Russia's biggest airport », sur reuters.com
  5. Dont une personne originaire de Bulgarie
  6. (ru) Ria Novosti Article du 24 janvier 2011 à 22h08 (heure de Moscou) qui faisait état au début de deux tués britanniques

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]