Attentat de l'aéroport d'Orly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'attentat d'Orly est un attentat à la bombe perpétré à l'aéroport d'Orly près de Paris, le 15 juillet 1983. La bombe a explosé près du bureau d'enregistrement des Turkish Airlines. Il a été revendiqué par l'Armée secrète arménienne de libération de l'Arménie (Asala), l'organisation armée arménienne, dans sa campagne visant à la reconnaissance du génocide arménien par la Turquie[1]. Il a causé la mort de huit personnes (deux Turcs, quatre Français, un Américain et un Suédois), et en a blessé entre 56[2] et 63[3].

La bombe était constituée d'un demi-kilo de Semtex raccordé à trois bonbonnes de gaz[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Henry Giniger, Milt Freudenheim et Carlyle C. Douglas, « Sympathy Won't Help », The New York Times, 24 juillet 1983.
  2. (en) Bonnie Cordes, Bruce Hoffmann, Brian M. Jenkins, Konrad Kellen, Sue Moran, William Sater, « Trends in International Terrorism, 1982 and 1983 », Rapport de la RAND Corporation.
  3. « Les Diplomates Turcs Martyrsés par les Terroristes Armeniens », sur le site du ministère de la Culture et du Tourisme de Turquie.
  4. (en) M. H. Syed, Islamic Terrorism: Myth or Reality, vol. 2, Delhi, Kalpaz Publications, 2002 (ISBN 81-7835-117-X et 81-7835-140-4), p. 43.