Attelage trois-points

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'attelage trois-points est un système d'attelage permettant de relier une charrue ou tout autre machine agricole à un tracteur agricole. Le système d'attelage trois-points est le système le plus simple et constitue la seule manière statiquement déterminé de relier deux organes mécaniques. Les outils accrochés à l'attelage peuvent être soit portés, soit remorqués par le tracteur. Ce système ressemble à un triangle ou à la lettre A.

Composants[modifier | modifier le code]

Attelage trois-points portant un outil

L'attelage trois-points est constitué de plusieurs composants travaillant ensemble. Il s'agit notamment du système hydraulique du tracteur, des points d'attelage, des bras de levage et des stabilisateurs.

Les attelages trois-points sont composés de trois bras mobiles ; les deux bras extérieurs - les bras de levage - sont mus par le système hydraulique, et permettent la montée, la descente et l'inclinaison de l'outil. Le bras central - ou bras supérieur - est mobile, mais n'est généralement pas alimenté par le circuit hydraulique du tracteur. Chaque bras comprend un dispositif de fixation de l'outil.

Chaque bras d'attelage est muni de trous de fixation et de broches qui s'emboîtent dans ces trous. Le verrouillage est assuré en plaçant des goupilles à l'extrémité des tenons.

Les bras de levage sont mus par le système hydraulique du tracteur et commandés par le conducteur, qui dispose généralement de plusieurs paramètres de réglage.

Le principal avantage du système d'attelage trois-points est de transférer le poids et l'effort de l'outil sur les roues arrière du tracteur.

Catégories[modifier | modifier le code]

Il existe quatre types différents, ou catégories, d'attelages. Les attelages de catégorie supérieure ont des bras de relevage plus robustes et des broches de verrouillage plus grandes. Il y a une certaine flexibilité dans la correspondance entre la puissance du tracteur (HP) et les différentes catégories.

Catégorie Puissance du tracteur
(en CV)
Diamètre des broches
du bras supérieur
Diamètre des broches
des bras de levage
0 Jusqu'à 20 5/8 in 5/8 in
1 de 20 à 45-55 3/4 in 7/8 in
2 de 45-55 à 90-95 1 in 1 1/8 in
3 de 90-95 et au-delà 1 1/4 in 1 7/16 in

Histoire[modifier | modifier le code]

Harry Ferguson a breveté l'attelage trois-points pour des tracteurs agricoles en Grande-Bretagne en 1926. Son mérite ne réside pas dans l'invention de l'appareil, mais dans la prise de conscience de l'importance d'une fixation rigide de la charrue au tracteur. On lui attribue également plusieurs innovations dans ce dispositif (levage hydraulique par exemple) qui en ont fait un système pratique, efficace et souhaitable qui s'est généralisé sur le marché des tracteurs. La commande hydraulique de l'attelage trois-points a repris un projet d'outil monté pour modérer la profondeur de travail et par conséquent la charge du tracteur.

Avant les années 1960, chaque constructeur avait son propre système d'accrochage des outils au tracteur. Le plus répandu était le système à deux points, qui ne permettait pas de relever de nombreux outils. À cette époque, les agriculteurs devaient acheter des instruments de la même marque que leur tracteur pour pouvoir les atteler correctement, ou se procurer des kits d'adaptation souvent malcommodes, délicats à ajuster, voir dangereux.

Dans les années 1960, les constructeurs de tracteurs auraient pu s'accorder pour faire de l'attelage trois-points le système standard d'attelage des tracteurs. À l'échéance des brevets concernés, les fabricants furent en mesure d'apporter modifications utiles au système. Actuellement, presque tous les constructeurs ont adopté des formes standardisées de l'attelage trois-points moderne[1] ; de nombreuses entreprises proposent des kits d'adaptation sans danger pour la conversion des systèmes d'attelage non standards.

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. ISO 730-1

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :