Attaque contre la famille royale néerlandaise de 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

52° 13′ 40″ N 5° 56′ 46″ E / 52.2278, 5.94611

Koninginnedag 2009 Incident 2.svg

Lors de la traditionnelle fête de la Reine, le jeudi 30 avril 2009 à Apeldoorn aux Pays-Bas, à environ 600 mètres du palais royal Het Loo, un homme de 38 ans, Karst Tates, a lancé sa voiture, une Suzuki Swift, contre le cortège royal, tuant sur la coup 5 personnes (dont 3 enfants) dans la foule venue assister à la fête. Le conducteur finit sa course en percutant le monument De Naald (« l'aiguille ») à quelques mètres à peine du bus où était la famille royale. Tates (et une sixième victime) décéda peu après des suites de ses blessures à l'hôpital d'Apeldoorn.
La famille royale fît suspendre immédiatement toutes les festivités[1].

Avant sa mort, il avoua avoir visé le cortège royal, regroupant la Reine Beatrix, le Prince Willem-Alexander et d'autres membres de la Famille royale néerlandaise. Selon les journaux néerlandais du 1er mai, les raisons de l'attentat seraient d'ordre privé, liées à la perte d'emploi du conducteur et de l'expulsion de son logement.

L'attentat fit, au final, 7 morts, dont le chauffeur de la voiture folle, et 10 blessés.

Monument[modifier | modifier le code]

Le 29 avril 2010, la Reine Beatrix et Fred de Graaf, le maire d'Apeldoorn ont inauguré un monument pour les 7 victimes près du lieu de l'attaque.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Attentat contre la reine des Pays-Bas: 7 morts et 11 blessés, continental news.fr, publié le 1er mai 2009