Attaque Richter-Veressov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Attaque Richter-Veresov)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Richter.
a b c d e f g h
8
Chessboard480.svg
Tour noire sur case blanche a8
Cavalier noir sur case noire b8
Fou noir sur case blanche c8
Reine noire sur case noire d8
Roi noir sur case blanche e8
Fou noir sur case noire f8
Tour noire sur case noire h8
Pion noir sur case noire a7
Pion noir sur case blanche b7
Pion noir sur case noire c7
Pion noir sur case noire e7
Pion noir sur case blanche f7
Pion noir sur case noire g7
Pion noir sur case blanche h7
Cavalier noir sur case noire f6
Pion noir sur case blanche d5
Fou blanc sur case noire g5
Pion blanc sur case noire d4
Cavalier blanc sur case noire c3
Pion blanc sur case blanche a2
Pion blanc sur case noire b2
Pion blanc sur case blanche c2
Pion blanc sur case blanche e2
Pion blanc sur case noire f2
Pion blanc sur case blanche g2
Pion blanc sur case noire h2
Tour blanche sur case noire a1
Reine blanche sur case blanche d1
Roi blanc sur case noire e1
Fou blanc sur case blanche f1
Cavalier blanc sur case noire g1
Tour blanche sur case blanche h1
8
7 7
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
a b c d e f g h
L'attaque Richter-Veressov après 3. Fg5

L'attaque Richter-Veressov (Veresov en anglais) est l'ouverture du jeu d'échecs qu'on obtient après les coups 1.d4 d5 2.Cc3 Cf6 3. Fg5 (voir le diagramme). Elle est appelée attaque Veressov[1] ou début Levitski-Veressov[2] en Russie du nom de Gavriïl Veressov et attaque Richter en Allemagne du nom du joueur allemand Kurt Richter[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Harry Golombek (éditeur) The Penguin Encyclopaedia of Chess, Penguin, 1981, p. 501
  2. François Le Lionnais et Ernst Maget, Dictionnaire des échecs, éd. PUF, 1967, p. 224.
  3. (en) Harry Golombek (éditeur) The Penguin Encyclopaedia of Chess, Penguin, 1981, p. 408

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Nigel Davies, The Veresov, Everyman Chess, 2003