Attale de Bobbio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Attale.
Saint Attale

Attale, ou Attala dit Attale de Bobbio est né au VIe siècle en Bourgogne, et mort en 627 à Bobbio. Il était disciple de saint Colomban, et lui a succédé à la tête de l'Abbaye de Bobbio.

Saint chrétien, il est fêté le 10 mars.

Biographie[modifier | modifier le code]

Attale fut d'abord moine à l'Abbaye de Lérins, mais déçu par la discipline relâchée de cette abbaye, il entra au Monastère de Luxeuil qui venait juste d'être fondé par saint Colomban. Quand Colomban en fut expulsé par le roi Théodoric II, il fut pressenti pour lui succéder, mais préféra le suivre en exil. Ils s'installèrent sur les rives de la rivière Trebbia, au nord est de Gênes, où ils fondèrent ensemble l'Abbaye de Bobbio.

À la mort de saint Colomban, en 615, Attale lui succéda en tant qu'abbé de Bobbio. Lui et sa communauté ont connu de nombreuses difficultés avec le roi Arioald, partisan de l'Arianisme. En tant qu'abbé, Attale maintenait une sévère discipline, et quand ses moines se rebellèrent en estimant que celle-ci était trop rigoureuse, il les autorisa à quitter le monastère. Cependant, plusieurs finirent misérablement, et les autres, considérant que leur mort était signe de la punition divine, réintégrèrent le monastère.

Attale est inhumé à Bobbio.

L'abbaye de Bobbio

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Tout ou partie de cet article est issu d'une traduction d'un article de la Catholic Encyclopedia, encyclopédie catholique dont le contenu est dans le domaine public.