Attack Attack!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Attack! Attack!.

Attack Attack!

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Attack Attack! en 2010. De gauche à droite : John Holgado, Caleb Shomo, Andrew Wetzel et Sean Mackowski.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Metalcore, post-hardcore, electronica
Années actives 2005 - 2013
Labels Rise Records
Site officiel AttackAttackOh.com
Composition du groupe
Membres Andrew Whiting, Andrew Wetzel, Sean Mackowski
Anciens membres Caleb Shomo, Johnny Franck, Nick Barham, Austin Carlile, Ricky Lortz, John Holgado, Nick White

Attack Attack! est un groupe américain de metalcore formé en 2005 à Westerville dans l'Ohio. Ils ont enregistré chez Rise Records un EP : If Guns Are Outlawed, Can We Use Swords?, et deux albums : Someday Came Suddenly en 2008 et Attack Attack! en 2010. Malgré les nombreuses références religieuses de leur textes, Attack Attack ! n'est pas un groupe chrétien[1]. Le groupe se sépare en 2013[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Attack Attack! a été créé en 2005 par Austin Carlile, Ricky Lortz, Andrew Whiting, Nick White, et Andrew Wetzel en tant que groupe de metalcore. Un peu plus tard, Caleb Shomo rejoint le groupe en tant que « synthétiseur » . Quelques mois plus tard, Nick White (bassiste) et Ricky Lortz (guitare) annonce leur départ du groupe. John Holgado prend alors la place de bassiste et Johnny Franck pris finalement la place de guitariste/chanteur. Début 2008, Attack Attack! auto-produit son premier EP, sous forme de démo intitulée If Guns Are Outlawed, Can We Use Swords?. Le groupe signe en juin 2008 chez Rise Records[3] et enregistre son premier album Someday Came Suddenly avec pour producteur Joey Sturgis. Alors que le groupe est en pleine tournée, Austin Carlile est brutalement viré du groupe. Les autres membres expliqueront par la suite qu'Austin était instable et qu'il nuisait fortement au groupe[4]. Ce dernier crée alors son propre groupe : Of Mice & Men (qu'il quittera temporairement peu après la sortie de leur premier album suite à une maladie cardiaque et une opération chirurgicale[5]). Nick Barham, ancien chanteur du groupe All We Know prend la place d'Austin.

Attack Attack! tourne une vidéo pour leur chanson Stick Stickly. Mais en octobre 2009, le screamer Nick Barham annonce son départ du groupe[6]. Il a déclaré sur son MySpace: «il est juste temps de changer»[7], et affirme qu'il n'y avait pas de conflit entre lui et les autres membres du groupe. Finalement, c'est Caleb Shomo qui prendra la place de hurler et le groupe entame la tournée Shred Til You're Dead avec des samples de synthétiseur pré-enregistrés aux côtés de I Set My Friends On Fire, Miss May I, Our Last Night et The Color Morale. C'est durant cette tournée qu'ils jouent Sexual Man Chocolate qu'ils annoncent comme faisant partie de leur prochain album[8].

Début 2010, Attack Attack! entame une nouvelle tournée 2010 Artery Across the Nation Tour aux côtés de Asking Alexandria, I See Stars, Breathe Carolina et Bury Tomorrow. Ils jouent alors trois chansons de leur nouvel album : Sexual Man Chocolate, AC-130 et A For Andrew. Le 8 juin 2010 sort le nouvel album éponyme du groupe, avec le même producteur que Sunday Came Suddenly : Joey Sturgis. Le nom de l'album a dû être changé pour des causes de droits d'auteur, il aurait dû s'appeler Shazam!. Plus tard dans la même année, alors que la tournée This Is A Family Tour touchait à sa fin, Johnny Franck annonce son départ du groupe pour fonder The March Ahead, un projet beaucoup plus personnel, au côté de son meilleur-ami Mike Caswell.

Formation[modifier | modifier le code]

Derniers membres[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Année Titre de la Chanson Album Vidéo
2009 Stick Stickly Someday Came Suddenly [vidéo] Visionner la vidéo sur YouTube
2011 Smokahontas Attack Attack! [vidéo] Visionner la vidéo sur YouTube
2012 The Wretched This Means War [vidéo] Visionner la vidéo sur YouTube
2012 The Motivation This Means War [vidéo] Visionner la vidéo sur YouTube
2012 The Revolution This Means War [vidéo] Visionner la vidéo sur YouTube

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://www.hardtimes.ca/attackattack09 Le groupe affirme ne pas être un groupe chrétien
  2. (en)Cassie Whitt, « Attack Attack! break up »,‎ 22 avril 2013
  3. (en) « Attack Attack Gets Signed »,‎ 27 juillet 2008 (consulté le 27 juillet 2008)
  4. (en) « Attack! Attack! [still] hate Austin Carlile »,‎ 3 avril 2010 (consulté le 3 avril 2010)
  5. (en) « Exclusive: Austin Carlile back in Of Mice & Men »,‎ 30 janvier 2011 (consulté le 21 mars 2013)
  6. (en) http://www.punknews.org/article/35730 Nick Barham quitte Attack Attack!
  7. (en) Mike, « Attack Attack!’s Andrew Wetzel on Nick Barham’s Departure »,‎ 24 octobre 2009 (consulté le 24 octobre 2009)
  8. (en) « Music New Song: “Sexual Man Chocolate” from Attack! Attack! », sur Dying Scene (consulté le 21 mars 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]