Aton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Aaton.
Aton
Divinité égyptienne
Représentation d'Aton pendant la période amarnienne sous la forme d'un disque solaire d'où s'échappent des rayons solaires terminés par des mains.
Représentation d'Aton pendant la période amarnienne sous la forme d'un disque solaire d'où s'échappent des rayons solaires terminés par des mains.
Caractéristiques
Nom en hiéroglyphes
i t
n
N5
Translittération Hannig jtn
Représentation Disque solaire (période amarnienne)
Homme à tête de faucon coiffé d'un disque solaire (période préamarnienne)
Groupe divin Aucun (période amarnienne)
Parèdre Aucun (période amarnienne)
Culte
Région de culte Égypte antique
Temple(s) Akhetaton (période amarnienne)
Symboles
Attribut(s) Rayons solaires terminés par des mains (période amarnienne)
Animal Aucun (période amarnienne)

Aton est un dieu solaire de l'Égypte antique. Il est surtout connu comme un dieu éphémère de la mythologie égyptienne du Nouvel Empire durant le règne d'Amenhotep IV qui prit le nom d'Akhénaton (ȝḫ n Jtn, « Éclat d’Aton » ou, en l'absence du déterminatif : « Utile à Aton ») (v. -1353 à -1337).

Son origine est bien plus ancienne en tant que principe visible du dieu Atoum-Rê comme en témoignent les textes des pyramides de la fin de l'Ancien Empire. Au Nouvel Empire, Thoutmôsis III s'était placé sous sa protection et Amenhotep III, dont l'une des épithètes était « Rayonnement d'Aton », avait encouragé le culte du dieu.

Culte d'Aton[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Culte d'Aton et Hymne à Aton.
Bas-relief représentant (de droite à gauche) Akhénaton, Néfertiti et deux de leurs filles célébrant le culte d'Aton représenté sous la forme d'un disque solaire coiffé de l'uræus et d'où s'échappent des rayons solaires terminés par des mains.

Akhénaton va progressivement d'abord, puis plus brutalement ensuite, imposer la première religion hénothéiste connue de l'histoire, privilégiant le culte du disque solaire Aton.

Le culte d'Aton, considéré comme le premier monothéisme attesté du monde par certains, ce qui est contesté par d'autres[1], pour qui il s'agirait plutôt d'un hénothéisme ou d'une monolâtrie, aura duré environ dix-huit ans.

On attribue souvent cette révolution culturelle et religieuse au seul Akhénaton, mais il semble qu'il n'ait fait qu'imposer une tendance née durant le règne de son père, Amenhotep III. Nicolas Grimal parle d'une « solarisation » des principaux dieux sous ce roi et le culte exclusif du Disque solaire en serait l'aboutissement logique[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par exemple, J.P. Corteggiani, p. 60
  2. N. Grimal, p. 272

Bibliographie[modifier | modifier le code]