Atlas (vertèbre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Atlas et C1.
Atlas, vue supérieure : 1 : Tubercule du ligament transverse de l'atlas ; 2 : Arc antérieur ; 3 : Tubercule antérieur ; 4 : Fossette articulaire pour l'odontoïde de C2 ; 5 : Masse latérale ; 6 : Foramen vertébral ; 7 : Arc postérieur ; 8 : Tubercule postérieur ; 9 : Sillon de l'artère vertébrale ; 10 : Foramen alaire ; 11 : Processus transverse ; 12 : Cavité glénoïde (en contact avec les condyles occipitaux)
Atlas, vue inférieure : 1 : Tubercule postérieur  ; 2 : Foramen vertébral ; 3 : Foramen alaire ; 4 : Fossette articulaire pour l'odontoïde de C2 ; 5 : Tubercule antérieur ; 6 : Arc antérieur ; 7 : Cavité glénoïde (en contact avec les surfaces articulaires supérieures de C2) ; 8 : Processus transverse ; 9 : Arc postérieur

L'atlas est la première vertèbre cervicale (C1). Elle a été nommée ainsi en référence au géant Atlas de la mythologie grecque, qui portait la Terre sur ses épaules comme cette vertèbre porte la tête.

Description[modifier | modifier le code]

Elle ne possède pas de corps vertébral mais seulement deux masses latérales unies par un arc ventral et un arc dorsal. Les masses latérales présentent chacune deux processus articulaires :

  • la fovéa crâniale (cavité glénoïde) qui reçoit le condyle de l'os occipital,
  • la fovéa caudale qui s'articule avec le processus articulaire crânial de C2.

Sur leur face médiale, les masses latérales portent le tubercule du ligament transverse. Le ligament transverse est tendu entre les tubercules droit et gauche.

Latéralement à ces masses latérales, se trouvent les foramens alaires (équivalent des foramens transversaires), délimités par les deux racines des processus transverses. Ils laissent passer l'artère vertébrale, qui se coude à sa sortie du foramen en haut.

L'arc ventral présente sur sa face ventrale le tubercule ventral qui donne insertion à des muscles et sur sa face dorsale, la fovéa dentis qui reçoit le processus odontoïde de l'axis.

L'arc dorsal présente sur sa face dorsale le tubercule dorsal qui donne insertion à des muscles et sur sa face supérieure le sillon de l'artère vertébrale (cette dernière cheminant dans le canal transversaire).

L'atlas s'articule :

  • en dessous par les fossettes articulaires inférieures avec l'axis (C2)
  • en dessus par les fossettes articulaires supérieures avec l'os occipital par ses condyles
  • à la partie postérieure de l'arc ventral au niveau de la fovea dentis avec la dent (ou odontoïde) de l'axis, maintenue par le ligament annulaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]