Atlantica SuperSplash

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

48° 15′ 44″ N 7° 43′ 16″ E / 48.2621, 7.72115 ()

Atlantica Super Splash

Description de l'image  Atlantica (Europa-Park Germany).jpg.
Localisation Europa Park, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Ouverture 19 mars 2005
Constructeur MACK Rides
Données techniques
Structure Métal
Type Montagnes russes aquatiques
Modèle SuperSplash
Hauteur maximale 30 m
Longueur 390 m
Vitesse maximale 80 km/h
Accélération maximale 4 g
Hauteur de chute 30 m
Durée du tour 3 min 20
Nombre d’inversion(s) 0
Capacité 1400 personnes par heure
Taille minimale
requise pour l’accès
1 m
Coût 5 000 000

Fiche de Atlantica Super Splash sur rcdb.com

Images de Atlantica Super Splash sur rcdb.com

Atlantica Super Splash est le nom de montagnes russes aquatiques situées dans le parc allemand Europa Park. L'attraction porte sur le thème des conquistadores portugais.

Elle a été ouverte le 19 mars 2005 et inaugurée le 12 juillet 2005 pour les 30 ans du parc[1].

Généralités et dimensions[modifier | modifier le code]

Ce roller coaster de 30 mètres de haut, construit par la société MACK Rides, modèle SuperSplash, a la particularité de posséder deux descentes, dont une en arrière de 9 mètres de haut. Les bateaux ne pouvant pas tourner, ceux-ci effectuent une rotation horizontale à l'aide de deux plates-formes[2].

L'attraction possède 6 bateaux de 4 rangées de 4 personnes, chaque bateau pesant 5 tonnes[3]. Les passagers y sont retenus par des Lap bar.

Le lac dans lequel les bateaux atterrissent fait 4 400 mètres². Un nouveau système de freinage occupe cette attraction : en effet, juste avant l'entrée dans l'eau sont placés des freins magnétiques. Ils ne sont pas mis en fonction s'il fait assez chaud et fonctionnent par plus grand froid. Ainsi, la taille des gerbes d'eau produites par l'arrivée des bateaux dans l'eau peuvent être contrôlées[2].

  • Hauteur : 30 mètres[4]
  • Longueur : 390 mètres[5]
  • Vitesse maximale : 80 km/h
  • Durée du tour : 3 minutes 20
  • Largeur du rail : 4 m.
  • Bateaux
    • Nombre de bateaux : 6
    • Capacité des bateaux : 16 personnes
    • Poids d'un bateau : 5 tonnes
  • Coût total : 5 millions €

Résumé du tour[modifier | modifier le code]

Après une file d'attente située dans un bateau baptisé le Santa Marian puis dans un fortin, le visiteur arrive dans la gare, thématisée en citadelle du XVIe siècle, pour embarquer dans un des bateaux portugais de 16 places[6].

Le bateau est ensuite directement emmené sur un lift à chaîne qui hisse le bateau à 30 mètres du sol, atteignant ainsi une plate-forme tournante. Cette plate-forme tourne alors de 90° vers la gauche et se retrouve face à l'hôtel Castillo Alcazar.

Le bateau est poussé en arrière dans une descente de 9 mètres de hauteur puis remonte immédiatement sur une 2e plate-forme tournante avant de tourner de nouveau de 90° vers la gauche. Un vide se présente alors au visiteur puis le bateau est entraîné dans une grande descente en avant. Il effleure une première fois l'eau avant de repasser une bosse qui le fait très légèrement décoller, puis rentre dans l'eau, occasionnant ainsi le "splash" final.

Ensuite, l'embarcation revient calmement dans la gare.

En dehors de l'attraction[modifier | modifier le code]

Juste à côté de l'endroit où le bateau rentre dans le plan d'eau, les promeneurs peuvent accéder sur une plate-forme. Au moment où le bateau rentre dans l'eau, les gerbes d'eau atteignent les promeneurs qui sont trempés.

Une boutique de souvenir se trouve à la sortie de l'attraction. Jusqu'à la fin de la saison 2006, le visiteur y trouvait également un stand photo. L'installation photo a été retirée pendant la fermeture du parc et transférée sur le Poséidon.

Le circuit est identique à celui de Journey to Atlantis de SeaWorld San Antonio hormis la présence de bosse après la chute finale.

Références[modifier | modifier le code]

  1. coastersworld
  2. a et b eprust
  3. europapark.de
  4. freizeitpark-welt
  5. e-coasters
  6. eprust

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]