Atka (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Atka
Atka en hiver
Atka en hiver
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Alaska Alaska
Borough Région de recensement des Aléoutiennes occidentales
Code FIPS 02-04210
Démographie
Population 61 hab. (2010)
Densité 0,65 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 11′ 57″ N 174° 12′ 48″ O / 52.199167, -174.213333 ()52° 11′ 57″ Nord 174° 12′ 48″ Ouest / 52.199167, -174.213333 ()  
Altitude 18 m
Superficie 9 370 ha = 93,7 km2
· dont terre 22,6 km2 (24,12 %)
· dont eau 71,1 km2 (75,88 %)
Fuseau horaire HAST (UTC-10)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte administrative d'Alaska
City locator 14.svg
Atka

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte topographique d'Alaska
City locator 14.svg
Atka

Atka est une localité d'Alaska aux États-Unis dans la Région de recensement des Aléoutiennes occidentales. En 2010, il y avait 61 habitants.

Situation[modifier | modifier le code]

Elle est située sur l'île Atka à 1 200 milles (1 931 km) au sud-ouest d'Anchorage et à 350 milles (563 km) à l'ouest d'Unalaska dans les Îles Aléoutiennes.

La moyenne des température va de 20 degrés Fahrenheit (-7 °C) à 60 degrés Fahrenheit (16 °C).

Histoire[modifier | modifier le code]

L'île a été occupée par les Aléoutes depuis au moins 2000 ans ; des fouilles archéologiques ont montré des traces d'habitat préhistorique. Le premier contact avec les Russes s'est déroulé en 1747 et Atka devint un important comptoir de commerce ainsi qu'un port. En 1787 une grande partie des habitants chasseurs ont été employés pour le négoce de la fourrure. La communauté s'y est définitivement établie en 1860. Après l'extinction de la chasse à la loutre à la fin du XIXe siècle le village n'avait plus d'activité. Des troupeaux de rennes ont alors été introduits vers 1914.

Après l'attaque japonaise sur Unalaska en juin 1942, pendant la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement américain a évacué la population vers Ketchikan et Atka fut entièrement détruite pour arrêter l'avance japonaise. Le village a été reconstruit après la guerre et les habitants invités à y retourner, tandis que les habitants d'Attu Station les rejoignaient à leur retour de captivité au Japon.

L'économie actuelle du village est une économie de subsistance et s'appuie aussi sur la pêche du flétan.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]