Atelopus zeteki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Atelopus zeteki

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Atelopus zeteki

Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Bufonidae
Genre Atelopus

Nom binominal

Atelopus zeteki
Dunn, 1933

Synonymes

  • Atelopus varius zeteki Dunn, 1933

Statut de conservation UICN

( CR )
CR A2ace :
En danger critique d'extinction

Statut CITES

Sur l'annexe  I  de la CITES Annexe I , Rév. du 01/07/75

Atelopus zeteki est une espèce d'amphibiens de la famille des Bufonidae[1]. Elle est parfois nommée "Grenouille dorée", par les anglophones notamment.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique de l'Ouest du Panama[1],[2]. Elle se rencontre dans la région du Cerro Campana-Valle de Antón dans les provinces de Coclé et de Panama entre 335 et 1 315 m d'altitude dans la Serranía de Tabasará.

Description[modifier | modifier le code]

Dans les forêts sèches les mâles mesurent de 35 à 40 mm pour un poids de trois à cinq grammes et les femelles de 45 à 55 mm pour un poids de quatre à sept grammes et dans les forêts humides les mâles mesurent de 39 à 48 mm pour un poids de huit à douze grammes et les femelles de 55 à 63 mm pour un poids de dix à quinze grammes[2].

Comportement[modifier | modifier le code]

Attitude caractéristique, très cambrée

Ce petit crapaud dont la forme évoque celle d'une grenouille intéresse les éthologues, car il manifeste des liens sociaux s'exprimant à la fois par le chant et par certaines attitudes (position debout et geste de la "main").

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur de l'entomologiste James Zetek (1886-1959).

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Dunn, 1933 : Amphibians and reptiles from El Valle de Anton, Panama. Occasional Papers of the Boston Society of Natural History, vol. 8, p. 65–79 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]