Atalanta (opéra)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Atalanta est un opéra en trois actes de Georg Friedrich Haendel créé en 1736.

Basé sur le personnage mythologique d'Atalante, le livret est en italien et dérive du livre La Caccia in Etolia de Belisario Valeriani. On ne connait pas l'auteur du livret.

L'opéra fut composé pour les célébrations du mariage en 1736 du prince de Galles Frédéric, le fils aîné de George II. La création a eu lieu le 12 mai 1736 au théâtre Covent Garden, suivi d'un spectaculaire feu d'artifice, qui fut très apprécié par le prince et les spectateurs londoniens. L'opéra et le feu d'artifice ont été par la suite répétés plusieurs fois dans l'année suivant la création.

L'opéra est rarement enregistré ou représenté. Avant une production de 1970, le critique musical Winton Dean disait même qu'elle n'avait pas été reprise depuis 1736. Un air, Care Selve, Ombre Beate, a cependant acquis une certaine popularité comme une pièce de recital. Malgré le fait d'avoir été écrit pour une soprano, l'air avait été chanté par Meleagro, un castrat des temps de Händel, Gioacchino Conti. Dans les productions modernes, ce rôle est interprété par une soprano.

Rôles[modifier | modifier le code]

Role Voix Création : le 12 mai 1736
Atalanta soprano Anna Maria Strada del Po
Meleagro soprano castrat Gioacchino Conti
Irene alto Maria Caterina Negri
Aminta ténor John Beard
Nicandro basse Gustavus Waltz
Mercurio, le messager des Dieux basse Henry Theodore Reinhold

Argument[modifier | modifier le code]

L'argument est très léger, voire indigent selon certains critiques. Dans l'ancienne Grèce, autour du XIIIe siècle AC, Meleagro, le jeune roi d'Étolie, fait la cour à Atalanta, qui se cache dans les forêts sous le nom d'Amaryllis, entourée de nymphes et de bergers.

Melagro la suit, et déguisé en berger, adopte le nom de Thyrsis. Irène et Aminta, sont un autre couple de jeunes bergers. Le père d'Irène connaît la vraie identité de Meleagro. Suit une confusion d'amours entre les deux couples, qui finit bien : Atalanta tombe finalement amoureuse de Thyrsis, Irène et Aminta se reconcilient, et le père d'Irène révèle l'identité du jeune roi.

Arias[modifier | modifier le code]

Lascia ch'io parta solo; Meleagro
S'è tuo piacer, chio mora; Aminta
Impara, ingrata; Nicandro
Come alla tortorella langue; Irene
Riportai gloriosa palma; Atalanta
Non sarà poco; Meleagro
Lassa! ch'io t'ho perduta; Atalanta
Sì, mel raccordero; Meleagro
Soffri in pace il tuo dolore; Irene
Dì ad Irene, tiranna; Aminta
M'allontano, stegnose pupille; Meleagro
Se nasce un rivoletto; Atalanta
Bench'io non sappia ancor; Atalanta
Diedi il core ad altra Ninfa; Aminta
Ben'io sento l'ingrata; Irene
Or trionfar ti fanno; Nicandro
Sol prova contenti; Mercurio

L'opéra a deux duets, chantés par Meleagro et Atalanta:

  • Amarilli? - Oh Dei, che vuoi
  • Caro/Cara.

E-book[modifier | modifier le code]

  • Partition d'Atalanta (ed. Friedrich Chrysander, Leipzig 1882). L'air Care Selve se trouve à la page 16.
  • [1] arrangement de Care Selve pour quartet de violoncelles et hautbois soliste (fichiers Finale et PDF)

Références[modifier | modifier le code]

Notes
Sources
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Atalanta (opera) » (voir la liste des auteurs)
  • (en) Winton Dean (1970). Handel's wedding opera. Musical Times, 111, 705-707.
  • (en) Winton Dean, Handel's Operas, 1726-1741, Boydell Press,‎ 2006 (ISBN 1-84383-268-2) Le deuxième volume de cette référence des opéras de Haendel.

Liens externes[modifier | modifier le code]