Asuka Soryu Langley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Asuka Soryu Langley
Personnage de fiction apparaissant dans
Neon Genesis Evangelion.

Nom original 惣流・アスカ・ラングレー
Naissance 4 décembre[1]
Origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne, Drapeau du Japon Japon, Drapeau des États-Unis États-Unis[1]
Sexe Féminin
Espèce Humains
Cheveux Roux
Yeux Bleus
Activité(s) Pilote d'EVA
Taille 1,54m[réf. nécessaire]
Famille Fille de Kyôko Langley Zeppelin
Entourage Shinji Ikari, Rei Ayanami
Ennemi(s) Ange (Evangelion)

Voix Yuko Miyamura[réf. nécessaire]
Série(s) Neon Genesis Evangelion


Asuka Langley Soryu (惣流・アスカ・ラングレー, sōryū asuka rangurē?) est un personnage de Neon Genesis Evangelion. Elle est le pilote de l'EVA-02.

Origine[modifier | modifier le code]

Fille de Kyôko Langley Zeppelin et d'un père inconnu. Son ascendance est à demi-américaine, un quart allemande et un quart japonaise ; cependant, elle a vécu en Allemagne où elle a obtenu son diplôme universitaire à 14 ans. Elle a des cheveux roux ardents ainsi qu'un fort tempérament.

Asuka est une pilote d'Evangelion exceptionnelle et, à la différence de Shinji, elle est fière d'être un pilote d'Eva. Elle a un taux de synchronisation hors norme, bien que n'excédant jamais les scores de Shinji lorsqu'il entre en mode Berserk avec l'EVA-01. Par ailleurs, elle est follement amoureuse de Kaji.

La "Second Children"("Deuxième Qualifiée") pilote l'unité EVA-02.

Citoyenne américaine, sa mère est japonaise et elle a, quant à elle, grandi en Allemagne. D'emblée, sa personnalité contraste fortement avec celle de Shinji et Rei : Contrairement à eux, elle est fière d'elle, a beaucoup d'ambition, et est orgueilleuse.

Cependant, et toujours contrairement aux deux autres Children, elle ne semble pas avoir conscience de l'importance de sa mission : pour elle, les Anges ne sont que des cibles supplémentaires, sans plus grande importance que les cibles d'entraînement.

Elle ne pilote d'ailleurs pas afin de sauver le monde, ou par souci de protéger l'humanité, mais dans la seule optique de gagner, de montrer sa supériorité et de conserver sa première place sur le podium. C'est là la raison d'être d'Asuka : être la meilleure, autant sur le plan scolaire, où elle est particulièrement brillante, que sur le plan du pilotage, où elle aura longtemps le meilleur taux de synchronisation, et où curieusement, elle n'aura pas tendance à considérer Rei et Shinji comme des équipiers susceptibles de l'aider, mais comme des concurrents gênants, remettant en cause sa place de leader.

Asuka apparaît au début comme un personnage « simple », sympathique et bavarde. Ce n'est pas le cas, et nous découvrons au fil des épisodes sa personnalité profonde et son lourd passé. Car Asuka, derrière son exubérance, tente de cacher un drame et un traumatisme qu'elle aurait voulu oublier, et qu'Arael, le quinzième Ange, fera remonter à la surface (0:22) : alors qu'elle n'avait que quatre ans, Asuka a découvert sa mère pendue, après que celle-ci eut lentement sombré dans la folie. Cet épisode tragique n'empêchera pas son père de se remarier, et sa belle-mère de la renier. Finalement, ceci nous permet de comprendre le manque d'affection d'Asuka (affection qu'elle cherchera vainement chez Kaji), sachant que toutes les mères qu'elle a connue l'ont dégoûtée. On comprend aussi son refus d'être femme (son dégoût lors de ses règles) et ce que cela implique : devenir mère à son tour, un jour. La fin de la série sera pour elle une tragédie : après l'attaque d'Arael(0:22), son taux de synchronisation n'atteint même plus les 10 % et elle perd de ce fait son unique raison de vivre : le pilotage de l'EVA.

En conséquence, elle finit par haïr tout le monde et se laisse dépérir dans la baignoire d'une maison en ruine, avant d'être retrouvée et placée dans l'hôpital par la NERV : elle ne pilotera plus jamais. Asuka… vivante et sympathique; Asuka… jalouse et hargneuse. Au cours de la série, ce personnage nous révélera les multiples facettes de sa personnalité, composant finalement un personnage très complexe… qui finira dans le coma. The End of Evangelion verra son réveil… et sa mort, temporaire…

Sa mère, Kyoko Zeppelin Soryu, était la responsable scientifique du projet d'Evangelion de la NERV dans ses laboratoires en Allemagne. Elle est devenue folle après un incident avec l'EVA-02 et a commencé à croire que la poupée d'Asuka était sa vraie fille, refusant même de reconnaître la vraie Asuka jusqu'à un rejet violent de son enfant. Le père d'Asuka se remaria après le suicide de son épouse avec une femme qu'Asuka appelle « Maman », et qui n'est autre que la médecin traitant de sa défunte femme.

Caractère[modifier | modifier le code]

Comme le porte-avions japonais Soryu, Asuka est fière, forte, et a une très haute opinion d'elle-même, ce qui pourrait être caractérisé comme un complexe évident de supériorité. Elle est souvent violente, particulièrement avec Shinji. Ses sentiments pour lui sont ambigus, le méprisant tout en le taquinant sexuellement.

Asuka agit de cette manière parce qu'elle doit alimenter sans cesse son manque de confiance en elle. C'est également sa manière de rejeter toute personne hors de sa vie. Sa personnalité peut également être caractérisée comme un genre de renfort d'identité ; elle se vante afin que personne ne l'oublie ou la prenne pour quelqu'un qu'elle n'est pas (comme c'est le cas avec sa mère). Sa meilleure amie est la représentante de classe Hikari Horaki, chez qui elle se réfugie après la contamination mentale avec Arael et avant de vivre son plus terrible échec, quand elle ne parvient plus à se synchroniser avec l'EVA-02.

Asuka souffre une dépression nerveuse après être forcée de revivre les moments douloureux de son passé par le quinzième ange, Arael. Elle perd la joie de vivre et est incapable de piloter Eva-02. À la fin de The End Of Evangelion (fin alternative), Asuka perd tout d'abord son œil à la suite d'une blessure de l'EVA-02 avant de mourir transpercée par les Lances de Longinus des Eva Séries. Elle sera alors ressuscité plus tard par un miracle de Shinji puis réapparaîtra dans la dernière scène, allongée sur la plage, au côté de Shinji. Celui-ci voudra l'étrangler, mais finira par desserrer son étreinte. Elle prononcera les derniers mots de la série : "C'est dégoûtant", dont l'interprétation est encore sujet à controverse parmi les fans.

Rôle dans le développement du caractère de Shinji[modifier | modifier le code]

Dans toute la série, Shinji a un rapport très particulier avec Asuka. Misato Katsuragi représente grossièrement la femme au foyer, Rei Ayanami représente le rapport direct avec la mère morte. Asuka est la « femme primaire » qui induit les tensions sexuelles que l'on connaît. Elle garde ce rôle dans toute la série ainsi que dans le film. Son influence sur Shinji est si grande qu'il finit même par l'appeler au secours à plusieurs reprises dans The End Of Evangelion.

Dans les adaptations[modifier | modifier le code]

Manga[modifier | modifier le code]

Dans l'adaption manga d'Evangelion, Asuka est blonde. Mais la principale différence est dans sa manière d'interagir avec Shinji. Dans l'anime, l'interprétation la plus évidente de son comportement est qu'elle est méchante envers Shinji pour masquer les sentiments qu'elle éprouve pour lui. Dans le manga, Asuka méprise autant Shinji qu'elle le laisse paraître. Le Shinji du manga, pour sa part, a clairement indiqué que c'est Rei Ayamani et non Asuka qui l'attire.

Les autres modifications de son rôle ont un impact limité : d'abord, elle gagne la bataille du Pacifique en l'absence de Shinji (la bataille n'est que résumée), mais cela ne suffit pas à conforter son orgueil, puisque la flotte l'avait aidée. Ensuite, alors que dans l'anime elle se retrouvait dans le coma après une tentative de suicide, conséquence du traumatisme infligé par l'ange lisant dans sa mémoire, dans le manga c'est la plongée dans sa mémoire elle-même qui la plonge dans le coma.

Comédies romantiques[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs comédies romantiques adaptées d'Evangelion, soit sous forme de jeux vidéo, soit de mangas : Shinji Ikari Raising Project (en) (Plan de Complémentarité Shinji Ikari), Neon Genesis Evangelion : Girlfriend of Steel

Dans la plupart de ces comédies romantiques, Asuka est clairement amoureuse de Shinji, et même, l'intrigue principale est sa rivalité amoureuse avec Rei, chacune souhaitant conquérir Shinji.

Rebuild of Evangelion[modifier | modifier le code]

Asuka n'apparaît qu'à partir du second film, Evangelion: 2.0 You Can (Not) Advance sous le nom de Asuka Langley Shikinami. Comme dans la série, elle apparaît initialement comme un pilote formidable, intimidant Shinji. Elle ne s'implique pas dans les histoires d'amour, s'étant rendu compte que Rei plaît à Shinji.

Son destin dans ce film est assez tragique, puisqu'elle reprend le rôle de Tōji Suzuhara dans l'anime : celui du pilote de l'Evangelion qui finit par être contrôlée par un ange, et doit être détruite. À la fin du second film, on ignore à quel point elle a été blessée lors de la destruction de l'Eva à bord de laquelle elle se trouvait. C'est ainsi dans le troisième film qu'elle apparait comme blessée sur toute la partie gauche de son corps, ayant également perdu un œil (le gauche), ou du moins la vision de celui-ci (rien ne précise si c'est l'une ou l'autre des possibilités). Elle semble encore plus énervée envers Shinji et son caractère qu'elle considère comme égoïste et ses actions qu'elle voit comme biaisées par l'attrait que Shinji a pour Rei. Pourtant à la fin du troisième film elle ira le sortir de la capsule dans laquelle il cherche à rester, lui reprochant même de ne pas avoir en premier été la chercher et la sauver après la seconde partie du troisième impact, ce qui prouve qu'elle garde un attachement profond pour Shinji, voir de l'affection car elle va jusqu'à le tirer par la main en personne.

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Kazuhisa Fujie, Neon Genesis Evangelion: The Unofficial Guide, Tokyo, Japan; printed in the USA, DH Publishing, Inc.,‎ 2004, poche (ISBN 978-0-9745961-4-3)