Asuka-dera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

34° 28′ 43″ N 135° 49′ 13″ E / 34.478731, 135.820214

Façade du hon-dō d'Asuka-dera, Asuka
Grand Bouddha d'Asuka-dera

L'Asuka-dera (飛鳥寺?), aussi appelé Hōkō-ji (法興寺?), est un temple bouddhiste situé à Asuka, préfecture de Nara au Japon. L'Asuka-dera passe pour être un des plus anciens temples du Japon.

Complexe du temple[modifier | modifier le code]

Un certain nombre de documents font référence à l'origine du temple, tels le nihongi et le Fusō-ryakuki. Les bâtiments d'origine de ce qu'on appelle alors « Hōkō-ji » sont édifiés en 588, peu de temps après l'introduction du Bouddhisme en provenance du royaume de Baekje, l'un des trois principaux États de la péninsule coréenne, selon diverses sources (voir Bouddhisme au Japon)[1],[2].

À la suite du transfert de la capitale d'Asuka à Heijō-kyō (à présent ville de Nara), les bâtiments sont aussi déplacés de leur site original d'Asuka à Nara en 718 où ils se multiplient pour devenir un immense temple appelé Gangō-ji. Par ailleurs, le site original du Hōkō-ji est maintenu comme temple encore existant de nos jours [1].

Le principal objet d'adoration au Asuka-dera est le Grand Bouddha de bronze qui aurait été créé par Tori Busshi (Kuratsukuri no Tori) au début du septième siècle. La statue est désignée bien culturel important du Japon.

Sculpture du prince Shōtoku représenté en bodhisattva à Asuka-dera, Asuka

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Martin, John et al. (1993). Nara: A Cultural Guide to Japan's Ancient Capital, p. 121;
  2. Aston, William. (2005). Nihongi, p. 101.