Asuel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Asuel
Localité suisse
Blason de Asuel
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Jura
District Porrentruy
Commune La Baroche
Code postal 2954
N° OFS 6772
Démographie
Gentilé Les Verméchés[1]
Population 177 hab. (1er janvier 2007[2])
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 24′ 04″ N 7° 12′ 41″ E / 47.401194, 7.21133347° 24′ 04″ Nord 7° 12′ 41″ Est / 47.401194, 7.211333  
Altitude 569 m
Superficie 1 014 ha = 10,14 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton du Jura

Voir sur la carte administrative du Canton du Jura
City locator 14.svg
Asuel

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Asuel

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Asuel
Sources
Référence population suisse[3]
Référence superficie suisse[4]

Asuel est une localité et une ancienne commune suisse du canton du Jura, située dans le district de Porrentruy.

Après décision des citoyens de la commune le 13 juillet 2008[5], elle a fusionné le 1er janvier 2009 avec Charmoille, Fregiécourt, Miécourt et Pleujouse pour former la commune de La Baroche.

Monuments[modifier | modifier le code]

Le village comprend les ruines d'un château[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les vers luisants. Source : Les Armoiries jurassiennes, Delémont, Les fils de Paul Boéchat,‎ 1918, 17 p.
  2. [xls] « Population résidante moyenne selon les communes », Office fédéral de la statistique,‎ 2007 (consulté le 1er mars 2008)
  3. « Population résidante permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance », sur Office fédéral de la Statistique.
  4. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  5. Agence ATS 13.07.2008
  6. « Asuel », sur swisscastles.ch (consulté le 5 août 2009)