Astrojax

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Astrojax

L’Astrojax est un jouet constitué de 3 boules lestées et d’une ficelle. Une boule est attachée à chaque extrémité et la troisième est libre de glisser sur la ficelle entre les deux autres.

Le poids en métal baisse le moment d’inertie de la boule centrale qui peut ainsi tourner rapidement en réponse au couple appliqué par la corde. Ceci empêche la corde de s’emmêler de la boule centrale.

L’Astrojax est un mélange entre la jonglerie, le yo-yo, le diabolo, le bilboquet et le lasso. Il permet de réaliser un grand nombre de figures. Les manipulations basiques sont les orbites verticales et horizontales ainsi que la figure en forme de 8 (papillon).

L’Astrojax a été inventé par le physicien Larry Shaw en 1987. Il est apparu dans le commerce en 1994 vendu par The Nature Company. Il a gagné un grand nombre de récompenses du jouet pendant plusieurs années. En 2000, Active People, une compagnie suisse spécialisée en yo-yos, matériel de jonglerie et voiles de tractions, a fait l’acquisition de l’Astrojax. En 2003, le produit était disponible à la grande distribution.

Depuis 2003, les Astrojax ont bien évolués. Ils étaient, à la base, composés avec de simples boules en plastique mou lestées, tandis que l’aspect visuel est désormais de plus en plus recherché. Des versions d'Astrojax se voient dotées de boules avec des diodes favorisant ainsi le jeu nocturne et les effets visuels spectaculaires.

Dernièrement cette « technologie » a encore évoluée avec des boules qui ne sont plus lestées par un poids mais par de l’eau. Ces nouvelles boules, grâce au mouvement du liquide qu’elles contiennent, permettent des mouvements encore plus fluides. À ceci, il faut ajouter le fait que les boules sont phosphorescentes et qu’elles peuvent aussi être lumineuses sous des rayons ultraviolets.

L’Astrojax a été emmené dans l’espace par la NASA pour leur programme Toys in Space (« Jouet dans l’espace ») et possède trois catégories dans le livre Guinness des records.

Liens externes[modifier | modifier le code]