Astrid Jacobsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Astrid Jacobsen Cross country skiing pictogram.svg
JACOBSEN Astrid Uhrenholdt Tour de Ski 2010.jpg
Astrid Jacobsen en 2010.
Contexte général
Sport Ski de fond
Période active de 1999 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la Norvège Norvège
Naissance 22 janvier 1987 (27 ans)
Lieu de naissance Trondheim
Taille 1,75 m
Poids de forme 68 kg
Club IL Heming
Palmarès
Or Arg. Bro.
Championnats du monde 1 0 3
Coupe du monde (globes ind.) 0 2 1
Coupe du monde (épreuves ind.) 3 10 1
* Dernière mise à jour : 5 janvier 2014

Astrid Jacobsen, née le 22 janvier 1987 à Trondheim, est une fondeuse norvégienne. Championne du monde lors de sa première participation à un mondial, lors des mondiaux de Sapporo en 2007, elle compte trois victoires individuelles en Coupe du monde, toutes obtenues lors de la saison 2007-2008 où elle termine deuxième du classement général derrière la Finlandaise Virpi Kuitunen. Elle compte également à son palmarès une deuxième place du Tour de ski 2013-2014.

Carrière[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Elle dispute sa première épreuve de Coupe du monde lors de la saison 2004-2005 lors du sprint de Drammen où elle se classe à la vingt-quatrième place. Elle dispute également les championnats du monde junior, disputés à Rovaniemi, remportant la médaille d'argent lors du sprint derrière une compatriote, Kari Vikhagen Gjeitnes.

Elle débute la saison suivante sur des épreuves FIS[1], remportant un cinq kilomètres classique à Stokke. Lors des championnats du monde junior de Kranj en Slovénie, elle remporte le sprint puis le cinq kilomètres classique, terminant également trente-cinquième de la poursuite disputée en deux fois deux kilomètres cinq cent. Peu après ces mondiaux, elle remporte une nouvelle course FIS, sur le cinq kilomètres libre de Roeros. Elle termine la saison en disputant des épreuves de Coupe du monde, obtenant son premier Top 10 lors du sprint libre de Changchun.

Titre mondial et premiers succès[modifier | modifier le code]

En 2007, lors de la saison 2006-2007, elle obtient son premier podium sur une épreuve de Coupe du monde lors du sprint classique d'Otepaea, où elle est devancée par la Finlandaise Virpi Kuitunen[2]. Elle dispute ses premiers mondiaux lors de l'édition de Sapporo. Lors de la première course féminine de ceux-ci, elle surprend les favorites pour s'imposer sur le sprint, devançant la Slovène Petra Majdič et Virpi Kuitunen[3]. Le lendemain, associée à Marit Bjørgen, elle remporte la médaille de bronze du Team Sprint, course remportée par le duo finlandais composé de Kuitunen et Riitta-Liisa Roponen[4]. Elle dispute également le relais, avec Vibeke Skofterud, Kristin Stormer Steira et Bjørgen, décrochant une nouvelle médaille de bronze d'une course remportée par l'équipe finlandaise[5]. Elle enchaîne ensuite avec les Championnats du monde juniors à Tarvisio où elle s'offre le titre mondial devant Charlotte Kalla lors du sprint, première épreuve de ces mondiaux[6]. Elle remporte une deuxième médaille, le bronze sur le cinq kilomètres[7], puis termine quatrième de la poursuite, ces deux dernières courses étant dominées par la Suédoise Kalla[8]. Après ces mondiaux, elle obtient un nouveau bon résultat avec une quatrième place à Stockholm lors d'un sprint.

Plusieurs skieuses de fond de face.
Astrid Jacobsen, derrière Charlotte Kalla, lors du Tour de ski 2007-2008

Dès le début de la saison suivante, elle remporte sa première victoire en Coupe du monde, lors d'un relais disputé à Beitostoelen. Elle enchaîne par une deuxième place à Kuusamo derrière Petra Majdič lors d'un sprint classique, suivie dès le lendemain d'une nouvelle deuxième place lors d'un dix kilomètres classique, devancée par Bjørgen. Elle connaît sa première victoire individuelle en Coupe du monde à Rybinsk où elle s'impose sur le quinze kilomètres libre disputé en mass-start, terminant une nouvelle fois deuxième le lendemain lors d'un sprint libre. Elle dispute ensuite le Tour de ski, épreuve où son meilleur résultat est une sixième place lors de la sixième étape, un sprint libre, terminant finalement seizième du Tour remporté par Charlotte Kalla.

Elle enchaîne par de bons résultats en Coupe du monde, avec une deuxième place à Canmore sur un sprint classique derrière Majdič, performance qu'elle renouvelle sur le même format à Otepää, toujours devancé par la Slovène. Elle réussit une série de quatre victoires, à Liberec sur un sept kilomètres six cent libre et Team Sprint classique, et Falun avec une victoire en poursuite et avec le relais norvégien. Elle monte encore sur deux podiums avant le terme de la saison, une troisième place d'un sprint classique à Drammen et une deuxième place d'un deux kilomètres cinq cent à Bormio. Elle termine finalement deuxième du classement général de la Coupe du monde, le globe étant remporté par Kuitunen, et également deuxième du classement des sprints, classement dominé par Majdič.

Blessures[modifier | modifier le code]

Peu après la fin de la saison 2008, elle se blesse au tendon d'Achille, ce qui l'oblige à se faire opérer en juin[9]. Sa rééducation est également perturbée par une infection, ce qui retarde son retour : elle fait son retour sur le circuit de la Coupe du monde lors de l'étape de Davos, terminant quarante-cinquième d'un dix kilomètres libre puis quarante-troisième d'un sprint. Elle dispute le Tour de ski dans un but de parfaire sa condition physique. Les résultats sont d'abord meilleurs que ceux qu'elle envisage, avec une dixième place lors du prologue, puis une douzième place lors de la course suivante, un dix kilomètres classique avec handicap. Ses résultats souffrent ensuite du manque de préparation et elle doit déclarer forfait pour la fin du Tour de ski[9]. Après avoir disputé les championnats nationaux, en remportant le dix kilomètres classique devant Bjørgen, elle dispute les mondiaux à Liberec, où elle termine à la cinquième place du Team sprint avec Ingvild Flugstad Østberg, course remportée par l'équipe finlandaise. Elle dispute également trois épreuves individuelles, son meilleur résultat étant une vingtième place lors du dix kilomètres classique.

Lors de l'intersaison suivante, elle connait un grave accident de vélo lors d'un entraînement, qui lui occasionne des fractures au coude, une fracture de la mâchoire et des blessures au dos[10]. Elle se consacre alors à ses études de médecine, qu'elle mène en parallèle de sa carrière de fondeuse. Elle est toutefois présente plus tôt que prévue sur les pistes[11]. Elle remporte une course FIS, un sprint libre, dispute le Tour de ski, épreuve qu'elle ne termine pas. Bien que présente aux Jeux olympiques 2010 disputés sur le site de Whistler, elle est éliminée lors des demi-finales du sprint, terminant finalement septième du classement. Elle est ensuite associée à Celine Brun-Lie sur l'épreuve du Team Sprint, terminant finalement cinquième d'une épreuve remportée par la paire allemande Evi Sachenbacher-Stehle, Claudia Nystad. Après les compétitions olympiques, elle ne dispute que peu de courses, ses meilleurs résultats en coupe du monde étant une douzième place sur une poursuite et une cinquième en relais.

Période creuse[modifier | modifier le code]

Podium du Team Sprint, avec deux skieuses sur chacune des trois marches.
Podium du Team Sprint des mondiaux 2011.

Dans l'optique des mondiaux disputé en Norvège à Oslo-Holmenkollen, elle décide de faire une pause d'une année dans ses études afin de se consacrer à sa carrière[12]. Lors de son début de saison, elle termine troisième du sprint de Kuusamo, première course du Nordic Opening, mais elle met un terme à sa participation à cette épreuve en ne s'alignant pas sur la course suivante. Elle obtient ensuite une cinquième place lors d'un sprint à Davos. Lors du tour de ski, elle termine troisième du prologue derrière Justyna Kowalczyk et Charlotte Kalla. Elle obtient également une troisième place lors du sprint classique d'Oberstdorf, derrière Petra Majdič et Justyna Kowalczyk. Elle termine finalement dixième du Tour de ski. Lors des mondiaux, elle termine neuvième du sprint, disputé en style libre, puis elle est associée à Maiken Caspersen Falla sur l'épreuve du Team sprint, course où l'équipe norvégienne termine troisième derrière la Suède et la Finlande.

Pour la saison suivante, les dirigeants norvégiens décident de la déplacer du groupe d'entraînement des fondeuses des courses de distances vers le groupe des sprinteuses[13]. Après un début de saison difficile, avec notamment une trente-deuxième place du Nordic Opening, elle obtient deux troisièmes places lors d'étapes du Tour de ski, terminant finalement huitième de l'épreuve. Elle termine ensuite cinquième à Otepaa sur un dix kilomètres classique avant d'obtenir de bons résultats lors des championnats nationaux, une troisième place d'un sprint mais surtout le titre national dix kilomètres classique devant Therese Johaug, la grande favorite Marit Bjørgen terminant sixième[14]. Ses meilleurs résultats en coupe du monde sont ensuite une victoire avec le relais norvégien, à Nove Mesto na Morave, une cinquième place d'un sprint à Szklarska Poreba, et une deuxième place, derrière Marit Bjørgen à Drammen sur un nouveau sprint. Elle ne termine pas la dernière compétition majeure de la saison, les Finales de la Coupe du monde, disputées à Stockholm et Falun, déclarant forfait après une quarante-deuxième place lors de la première course, un sprint classique.

Après une trentième place lors de la première course du Nordic Opening, elle déclare forfait pour le reste de l'épreuve. Elle retrouve le circuit de la Coupe du monde à l'occasion du Tour de ski où sa meilleure performance est une troisième place lors d'un trois kilomètres classique, derrière Justyna Kowalczyk et la Finlandaise Krista Lähteenmäki. Grâce à une cinquième place lors de la montée finale de l'Alpe Cermis (it), elle termine cinquième du classement général du Tour de ski. Elle termine ensuite troisième avec le relais norvégien à La Clusaz, puis obtient trois quatrièmes places consécutives lors de l'étape de Sochi, sur un sprint libre, un skiathlon puis lors d'un Team sprint. Lors des mondiaux de Val di Fiemme, elle termine tout d'abord seizième du sprint, disputé en style classique, puis neuvième du skiathlon. En fin de saison, elle termine sixième des Finales de la Coupe du monde.

2013-2014 : retour au premier plan[modifier | modifier le code]

Elle débute la saison 2013-1014 de la Coupe du monde en terminant à la sixième place du Nordic Opening. Lors du Tour de ski, elle termine deuxième du prologue, course remportée par Marit Bjørgen[15], puis de nouveau lors de la troisième course, un sprint libre remporté par Ingvild Flugstad Østberg. Sa deuxième place lors de la course suivante, un dix kilomètres classique disputé en mass-start lui permet de prendre la tête du classement général[16], place qu'elle conserve après la poursuite, où elle s'impose devant Therese Johaug[17], et après le cinq kilomètres classique où elle termine deuxième derrière Johaug. Les vingt-trois secondes d'avance qu'elle possède sur cette dernière s'avère toutefois insuffisantes sur la montée de l'Alpe Cermis où Johaug, grande spécialiste de cette épreuve s'impose finalement avec vingt secondes d'avance sur Jacobsen, celle-ci conservant ainsi la deuxième place du classement général dont la troisième place est occupée par une autre Norvégienne, Heidi Weng[18]. Elle ne dispute ensuite qu'une seule étape de Coupe du monde, à Toblach, terminant septième et quatorzième d'un dix kilomètres classique et d'un sprint.

Ses Jeux olympiques débutent par une terrible nouvelle : elle apprend le jour de la cérémonie d'ouverture le suicide de son jeune frère, Sten Anders, qui lui servait de compagnon d'entraînement[19]. Initialement prévue pour disputer le skiathlon, elle fait finalement ses débuts aux Jeux lors de l'épreuve du sprint, l'encadrement norvégien décidant de l'autoriser à prendre le départ pour ne pas lui faire « vivre deux deuils, celui de son frère et celui de ne jamais vivre son rêve olympique »[19]. Elle termine finalement quatrième de cette épreuve où elle connait un bris de bâton[19]. La course est remportée par sa Maiken Caspersen Falla à Sotchi. Elle termine ensuite dix-neuvième du dix kilomètres classique. Elle est également alignée au sein du relais norvégien mais celui-ci, en raison de problèmes de fartage[20], ne termine que cinquième de cette course.

Après les Jeux, elle obtient une nouvelle place dans le top 10 à Lahti où elle termine quatrième d'un dix kilomètres libre, course remportée par Marit Bjørgen[21].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Résultats aux Jeux olympiques[22]
Épreuve / Édition Sprint 10 km Poursuite / Skiathlon
2 × 7,5 km
30 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 5km
Drapeau : Canada Vancouver 2010 Épreuve inexistante à cette date 7e Épreuve inexistante à cette date 5e
Drapeau : Russie Sotchi 2014 4e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 19e 5e

Légende :

  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : Non disputée par la fondeuse

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Palmarès aux Championnats du monde de ski nordique
Épreuve / Édition Sprint 10 km Poursuite / Skiathlon
2 × 7,5 km
30 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 5km
Drapeau : Japon Sapporo 2007 Épreuve inexistante à cette date 1re Épreuve inexistante à cette date 3e 3e
Drapeau : République tchèque Liberec 2009 34e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 20e 36e 5e
Drapeau : Norvège Oslo 2011 9e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 3e
Drapeau : Italie Val di Fiemme 2013 Épreuve inexistante à cette date 16e Épreuve inexistante à cette date 9e

Légende :

  • — : Épreuve non disputée par Astrid Jacobsen
  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement final : 2e en 2008.
  • Meilleur classement en sprint : 2e en 2008.
  • Meilleur classement en distance : 4e en 2008.
  • 21 podiums :
    • 14 podiums en épreuve individuelle, dont 3 victoires.
    • 7 podiums par équipes, dont 4 victoires.
  • Elle a fini deuxième du Tour de ski 2013-2014 derrière Therese Johaug, ce qui constitue son meilleur résultat en courses à étapes.

Dernière mise à jour le 5 janvier 2014

Détail des victoires[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition 7,6 km libre 15 km classique 15 km poursuite
2008 Drapeau : République tchèque Liberec Drapeau : Russie Rybinsk Drapeau : Suède Falun

Classements[modifier | modifier le code]

Classement en coupe du monde et dans les principaux tours
Saison / Épreuve Général Distance Sprint   Tour de ski
depuis 2007
Finales
depuis 2008
Nordic Opening
depuis 2011
Class. Points Class. Points Class. Points
2005 90e 7 - - 66e 7 Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date
2006 64e 40 - - 64e 40 Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date
2007 24e 214 46e 28 10e 186 Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date
2008 2e 1255 4e 644 2e 570 16e 7e Épreuve inexistante à cette date
2009 90e 12 - - 62e 12 Abandon Épreuve inexistante à cette date
2010 49e 135 38e 85 45e 50 Abandon Épreuve inexistante à cette date
2011 8e 810 11e 339 7e 277 10e 5e Abandon
2012 9e 787 11e 441 11e 237 8e Abandon 32e
2013 9e 778 8e 441 29e 77 5e 6e Abandon
2014 3e 974 6e 443 19e 131 2e Abandon 6e

Légende :

  • — : Épreuve non disputée par Astrid Jacobsen
  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

Elle a gagné 5 médailles dont trois titres durant sa carrière junior.

Palmarès aux Championnats du monde juniors
Saison / Épreuve Sprint 5 km Poursuite
2005
Drapeau : Finlande Rovaniemi
2e
2006
Drapeau : Slovénie Kranj
1re 1re 35e[23]
2007
Drapeau : Italie Tarvisio
1re 3e 4e[24]

Légende :

  • — : Épreuve non disputée par Astrid Jacobsen

Championnats de Norvège[modifier | modifier le code]

Elle est détentrice de quatre titres de championne de Norvège, Elle obtient le premier de ceux-ci à Granaasen en 2008, sur le sprint classique. L'année suivante, elle remporte le dix kilomètres classique à Vind/Gjøvik. Elle devient championne de Norvège du dix kilomètres libre en 2012 à Voss. À Løten en 2013, elle remporte le trente kilomètres mass-start.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les courses FIS sont l'équivalente d'une deuxième division dans la hiérarchie du ski de fond, après la Coupe du monde.
  2. « Kuitunen s'envole », sur eurosport.fr,‎ 28 janvier 2007
  3. « La surprise Jacobsen », sur sport.fr,‎ 22 février 2007
  4. « Et de deux pour Kuitunen, le Canada 6e », sur radio-canada.ca,‎ 23 février 2007
  5. « Kuitunen sublime la Finlande », sur eurosport.fr,‎ 1er mars 2007
  6. Mirko Hominal, « Mondiaux juniors Tarvisio : l'or pour Astrid Jacobsen et Ivan Ivanov ! », sur ski-nordique.net,‎ 12 mars 2007
  7. (it) « Mondiali jr di fondo a Tarvisio, Lenzi ottavo nella 10 km maschile  », sur fisi.org,‎ 14 mars 2007
  8. Mirko Hominal, « Charlotte Kalla reine des mondiaux juniors ! », sur ski-nordique.net,‎ 16 mars 2007
  9. a et b Mirko Hominal, « Interview : Astrid Jacobsen », sur ski-nordique.net,‎ 24 juin 2009
  10. Mirko Hominal, « Astrid Jacobsen gravement blessée », sur ski-nordique.net,‎ 8 juillet 2009
  11. (en) « Jacobsen, Johaug, and Alsgaard », sur fasterskier.com,‎ 2 novembre 2009
  12. Mirko Hominal, « Astrid Jacobsen met ses études entre parenthèses », sur ski-nordique.net,‎ 22 juin 2010
  13. (en) « Astrid Jacobsen: I wanted to change my focus in training », sur fisski.com,‎ 12 mai 2011
  14. Mirko Hominal, « Astrid Jacobsen s'offre un joli titre », sur ski-nordique.net,‎ 26 janvier 2012
  15. Mirko Hominal, « Marit Bjoergen s'installe en tête », sur ski-nordique.net,‎ 28 décembre 2013
  16. Mirko Hominal, « Coup double pour Ingvild Flugstad Oestberg », sur ski-nordique.net,‎ 31 décembre 2013
  17. Mirko Hominal, « Astrid Jacobsen c'est du solide », sur ski-nordique.net,‎ 3 janvier 2014
  18. Mirko Hominal, « Therese Johaug la princesse devenue reine », sur ski-nordique.net,‎ 5 janvier 2014
  19. a, b et c Simon Drouin, « Quand le drame frappe aux JO », sur lapresse.ca,‎ 13 février 2014
  20. (en) « Norway's cross-country team struggles with waxing woes at Sochi Olympics », sur foxnews.com,‎ 18 février 2014
  21. Mirko Hominal, « Marit Bjoergen se rapproche », sur ski-nordique.net,‎ 2 mars 2014
  22. (en) Profil olympique de Astrid Jacobsen sur sports-reference.com
  23. La poursuite est disputée sur une distance de cinq kilomètres.
  24. La poursuite est disputée sur une distance de dix kilomètres.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :