Astragale de Montpellier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Astragale de Montpellier, parfois appelé Esparcette bâtarde, (Astragalus monspessulanus) est une plante de la famille des Fabacées (ou légumineuses) appartenant au genre Astragalus, caractérisé notamment par ses feuilles imparipennées à très nombreuses folioles. Pour l'astragale de Montpellier, le nombre de folioles varie entre 21 et 41, ce dernier chiffre étant le plus fréquent pour la sous-espèce monspessulanus, ici décrite.

Autre nom vernaculaire : esparcette bâtarde.

Description[modifier | modifier le code]

Écologie et habitat[modifier | modifier le code]

Plante vivace poussant surtout dans le sud de la France et de l'Europe, mais qu'on peut rencontrer jusque dans la région parisienne, où elle est cependant rare. On la rencontre surtout dans les collines ou en moyenne montagne, avec une nette préférence pour les sols calcaires (pelouses, lieux rocailleux).

  • Floraison : d'avril à juin.
  • Pollinisation : entomogame.
  • Dissémination : barochore.

Morphologie générale et végétative[modifier | modifier le code]

Plante herbacée acaule poussant en touffes, d'une hauteur ne dépassant pas 20 cm, à poils rares ou absents. Feuilles imparipennées à nombreuses folioles vertes, ovales et pointues au début, elliptiques et sans pointe par la suite, à nervure centrale nettement marquée, à face supérieure glabre.

Morphologie florale[modifier | modifier le code]

Inflorescence en forme de capitule (racème capituliforme), portée par un très long pédoncule. Fleurs roses, pourpres ou violacées, en groupe de 7 à 20. Calice tubulé à dents aigües. Corolle à étendard dépassant nettement les ailes et la carène.

Fruit et graines[modifier | modifier le code]

Les fruits sont des gousses à peu près glabres, cylindriques et arquées, d'une longueur moyenne de 3 cm.


Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :