Astéroïdes dans la fiction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les astéroïdes et la ceinture d'astéroïde sont des thèmes classique de la science-fiction. Ils peuvent avoir comme thème la colonisation, comme ressource minérale ou menace pour la vie sur Terre.

Généralités[modifier | modifier le code]

Premiers exemples[modifier | modifier le code]

Astéroïdes existants en fiction[modifier | modifier le code]

Thèmes[modifier | modifier le code]

Colonisation[modifier | modifier le code]

La colonisation des astéroïdes est un thème classique en science-fiction:

  • Poul Andersons, dans Tales of the Flying Mountains, rassemble de courtes histoires qu'il a écrites sur la colonisation des astéroïdes ;
  • Dans le roman d'Orson Scott Card, La Stratégie Ender, la flotte internationale est commandée depuis l'astéroïde (433) Éros ;
  • Les guerres des astéroïdes de Ben Bova sont centrées sur les luttes entre corporations pour le contrôle de la ceinture principale ;
  • Larry Niven écrit plusieurs histoires explorant la psychologie de personnes originaires des colonies d'astéroïdes ;
  • Le livre de Kim Stanley Robinson, Mars la bleue évoque la colonisation des astéroïdes et comment les nouvelles technologies influencent leur développement ;
  • Dans la série d'anime Gundam, les astéroïdes sont utilisés aussi bien comme colonies que comme bases militaires.
  • Dans le livre Schismatrice + de Bruce Sterling, la colonisation et l'exploitation des astéroïdes est un des thèmes principaux.
  • Dans le manga Gunnm Last Order les astéroïdes sont utilisés comme refuge pour les humains et exploités par l'Union du système de Jupiter et la République de Vénus

Ceinture d'astéroïde[modifier | modifier le code]

Dans les récits de science-fiction, on voit parfois les vaisseaux spatiaux se faufiler dans la ceinture d'astéroïdes en évitant les collisions ; en réalité, il y a un espace gigantesque entre les astéroïdes.

Exploitation minière[modifier | modifier le code]

Collision planétaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]