Astérios le Sophiste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Astérios.

Astérios le Sophiste est un théologien chrétien influent au début du IVe siècle, théoricien majeur de l'arianisme.

Natif de la Cappadoce, il se rend à Antioche où il aurait été élève de Lucien d'Antioche. Peu après le concile de Nicée (325), il écrit un Syntagmation, résumé d'une doctrine arienne dont le subordinatianisme est radical, qui est cité par Athanase d'Alexandrie. Mais plus tard, du fait de la condamnation de l'arianisme, un autre ouvrage de lui, cité par Marcel d'Ancyre, montre qu'il a considérablement infléchi sa pensée pour se rapprocher de la doctrine nicéenne. Jérôme mentionne en outre des commentaires sur les Psaumes, les Évangiles et l'épître aux Romains. Des restes de son commentaires sur les Psaumes ont été découverts (par Richard et Skard), de même que plusieurs homélies, dans le style de l'école d'Antioche.

Certaines de ses homélies laissent entendre qu'il est devenu évêque vers la fin de sa vie. Il est présent en 341 au concile d'Antioche.

On lui a reproché, mais l'accusation vient de ses ennemis, d'avoir apostasié la foi durant les dernières persécutions.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références à ses œuvres[modifier | modifier le code]

  • CPG 2815-2819