Astéric d'Esztergom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Astéric.

Saint Astéric prieur de Pannonhalma puis Saint Astéric archevêque d'Esztergom (donné également comme Anastase[1], Astericus, Ascrick, Astric) († dans les années 1030). Fête le 12 novembre[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Astéric d'Esztergom fut un compagnon de saint Adalbert, qu'il assista dans l'évangélisation des peuples de Bohême. Premier abbé du monastère de Břevnov, il fut contraint de fuir le Royaume de Hongrie mais poursuivit sa mission d'évangélisation des Magyars.

Chapelain de Sarolt, femme du roi Géza en 997, Astéric devint le premier prieur de l’Abbaye de Pannonhalma, qui venait d'être fondée. Puis il entra au service du prince Étienne Ier de Hongrie, et devint le premier archevêque de l'Église de Hongrie.

Astéric fut l'ambassadeur du prince Étienne auprès du pape Sylvestre II, qui reconnut Étienne Ier comme roi des Magyars. Étienne fut couronné par l'empereur Otton III en 1001, avec la couronne remise par le pape à Astéric. Asteric devint enfin archevêque d’Esztergom.

On identifie parfois Astéric avec le précepteur de Saint Adalbert, le père Radla.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anastase, page 277 dans Biographie universelle, ancienne et moderne ... de Joseph Fr Michaud, Louis Gabriel Michaud (1834)
  2. Saint Astère sur Nominis