Association française du conseil des communes et régions d'Europe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Association française du Conseil des Communes et Régions d'Europe
Création 1951
Type Association
Siège 30 rue Alsace-Lorraine, 45000 Orléans, France
Membres 1 545
Président Alain Juppé
Site web www.afccre.org

Créée en 1951, l’Association française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE) compte aujourd’hui plus de 1500 collectivités territoriales, communes, départements, régions ainsi que des groupements de communes. L’AFCCRE constitue la section française du Conseil des Communes et Régions d’Europe, organisation européenne, qui rassemble plus de 100 000 collectivités territoriales en Europe et qui dispose d'un statut consultatif auprès du Conseil de l'Europe. Elle est par ailleurs, membre de l’organisation mondiale de collectivités territoriales, Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), fondée lors du Congrès de Paris en mai 2004.

Objectifs de l'AFCCRE[modifier | modifier le code]

Conseiller et informer les collectivités territoriales[modifier | modifier le code]

L'AFCCRE assiste et conseille les communes, les groupements de communes, les départements et les régions dans leurs activités et démarches européennes : recherches d’informations, de contacts et de financements pour leurs projets transnationaux. Elle assure une veille permanente de la réglementation communautaire afin de permettre aux collectivités territoriales d’anticiper les conséquences sur le plan local. Force de propositions, l’AFCCRE participe en liaison avec le CCRE aux réunions organisées par les institutions européennes (Parlement européen, Commission européenne…). Elle intervient également dans la mise en relation des collectivités territoriales membres avec des représentants de la Commission européenne ou d’autres institutions.

Elle est par ailleurs à la disposition des membres de la délégation française au Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux de l'Europe (CPLRE). Elle s'efforce de participer à un dialogue suivi avec les Associations nationales de collectivités territoriales. L'AFCCRE a ainsi signé, en 2008, un accord avec l'Association des Départements de France (ADF).

L’AFCCRE est une source d'information sur l’actualité et les politiques européennes intéressant directement ou indirectement les collectivités territoriales. En France, elle est un partenaire privilégié pour la diffusion de l’information communautaire. Son magazine Europe locale, sa Newsletter, son site Internet ainsi que les réunions d’information organisées au niveau local permettent aux collectivités territoriales d’être au fait de l’actualité européenne.

Associer les collectivités territoriales aux politiques européennes[modifier | modifier le code]

Afin d’associer au plus près les élus locaux et régionaux, l’AFCCRE a créé des commissions ouvertes à ses membres. Elles ont notamment pour objet d’élaborer des propositions et des contributions dans le cadre des débats et des consultations européennes sur les dossiers intéressant les collectivités territoriales. À titre d’exemple, on peut citer les dernières prises de positions adoptées par l’AFCCRE :

-“Vers une approche européenne de la Gouvernance locale, de la décentralisation et du développement territorial”, contribution de l’AFCCRE à la Communication de la Commission (juin 2008)

-“Pour un Pacte territorial entre l’Europe et les élus locaux et régionaux”, contribution de l’AFCCRE aux débats sur le Livre Vert sur la cohésion territoriale (janvier 2009)

Développer les échanges et partenariats[modifier | modifier le code]

L’AFCCRE anime, depuis sa création, le mouvement des jumelages européens en France et soutient les collectivités locales dans leur engagement en faveur de l’Europe du citoyen. Elle assure en France le suivi du programme de promotion de la citoyenneté européenne active (soutien aux actions de jumelages de villes), aide et conseille les communes membres pour la préparation de leurs projets européens et leurs recherches de financements.

L'Association organise régulièrement des journées d’études à l’attention des élus locaux, des fonctionnaires territoriaux et des militants associatifs impliquées dans l’organisation et l’animation des échanges. Du 11 au 12 septembre 2009, s’est tenue à Tours, la première Rencontre nationale Jumelage et partenariats intitulée « Echanger, partager, innover : pour une Europe ouverte à Tous. »

L'AFCCRE est également un membre actif de la Plateforme européenne des Autorités locales et régionales pour le Développement créée en novembre 2008. Cette plateforme réunit au niveau européen et autour du CCRE, une vingtaine d'associations de collectivités territoriales actives dans le domaine de la coopération au développement (les objectifs et missions de cette plateforme sont détaillés dans la rubrique consacrée à la Commission Europe, Coopération et Développement). L'AFCCRE représente, aux côtés de Cités Unies France, les collectivités territoriales françaises au sein de cette Plateforme.

Elle met chaque année en contact de nombreuses communes françaises et européennes. Partenaire de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ), l’AFCCRE instruit les demandes de subventions pour les échanges de jeunes dans le cadre des jumelages entre les deux pays.

Former les élus et cadres territoriaux[modifier | modifier le code]

L’AFCCRE organise, en régions ou à Bruxelles, des actions de formation sur le fonctionnement de l’Union européenne et sur les politiques européennes intéressant les collectivités territoriales. Elle répond également, de façon personnalisée, aux besoins spécifiques de formation exprimés par ses membres. Partenaire du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), l’AFCCRE intervient à la demande de nombreuses délégations régionales du CNFPT et des Écoles nationales d’application des cadres territoriaux (ENACT). Elle bénéficie, depuis 1992, de l’agrément du Ministère de l’Intérieur pour la formation des élus et est enregistrée, depuis 1994, auprès de la Préfecture de la Région Centre au titre de la formation professionnelle.

Participer au dialogue européen et international[modifier | modifier le code]

L’organisation européenne, le Conseil des Communes et Régions d’Europe, rassemble plus de 100 000 collectivités territoriales du continent à travers 50 associations nationales de 37 pays. Au sein de ce réseau, l’AFCCRE représente la France, contribue au dialogue et aux échanges de bonnes pratiques entre collectivités locales européennes. Elle prend une part active au dialogue mondial des collectivités locales et contribue au dialogue euro-méditerranéen. Elle contribue aux travaux des grands débats internationaux dans le cadre des Nations Unies (Habitat II+5 à New York en 2001, Sommet de Johannesburg sur le développement durable en 2002, Forum mondial de l’eau à Mexico en 2006 et à Istanbul en 2009, Sommet des gouvernements locaux et régionaux sur le changement climatique à Copenhague en juin 2009). L’AFCCRE est membre de l’organisation mondiale de collectivités locales, Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), née de la fusion entre la Fédération Mondiale des Cités Unies (FMCU) et l’Union Internationale de Pouvoirs Locaux (IULA), lors du Congrès fondateur tenu à Paris en mai 2004.

Commissions menées par l'AFCCRE[modifier | modifier le code]

Franco-allemande[modifier | modifier le code]

Présidée par Sylvie Lenourichel, Vice-Présidente du Conseil Général du calvados, Maire de La Lande-sur-Drôme.

Priorités : la commission franco-allemande de l’AFCCRE est le cadre permettant aux collectivités territoriales d’examiner les questions communes aux deux pays et de renforcer les liens entre collectivités territoriales allemandes et françaises.

Cohésion territoriale[modifier | modifier le code]

Présidée par Pierre Jarlier, Sénateur-Maire de Saint-Flour

Priorités : réfléchir aux problèmes rencontrés dans la mise en œuvre des fonds structurels pour la période 2007-2013 et aborder les questions concernant la réforme de la politique de cohésion après 2013.

Environnement et développement durable[modifier | modifier le code]

Présidée par Ronan Dantec, Vice-Président de la Communauté Urbaine de Nantes Métropole

Priorités : faciliter les échanges sur la mise en œuvre, au plan local, de la réglementation communautaire et dégager des positions communes sur les législations européennes en préparation.

Europe et services publics locaux[modifier | modifier le code]

Présidée par Philippe Laurent, Maire de Sceaux, Conseiller Général des Hauts de Seine, Vice-Président de la Communauté d’Agglomération des Hauts Des Hauts de Bièvre

Priorités : sensibiliser les collectivités territoriales à l’importance des initiatives réglementaires européennes sur l’action publique locale, être un lieu de débat sur les évolutions ayant un impact sur les services publics locaux et permettre de faire entendre la position des membres sur ce sujet.

Europe, Coopération et Développement[modifier | modifier le code]

Présidée par Daniel Groscolas, Vice-président de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle

Priorités : promouvoir la dimension européenne de l’aide au développement. Assurer le suivi des programmes européens de soutien à la coopération décentralisée, des travaux de la Plateforme européenne des autorités locales et régionales pour le développement et la promotion d’initiatives de coopération conjointe avec des partenaires européens en direction des pays du Sud.

Europe élargie[modifier | modifier le code]

Présidée par François Rebsamen, Sénateur-Maire de Dijon, Président de la Communauté d’Agglomération Dijonaise

Priorités : mesurer l’impact de l’élargissement sur les collectivités territoriales, promouvoir le renforcement des partenariats avec les nouveaux États membres et le développement des échanges d’expériences dans la mise en œuvre, au plan local des politiques communautaires.

Commission d’échanges sur la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale[modifier | modifier le code]

Présidée par Jocelyne Bougeard, Maire-Adjointe de Rennes et Présidente de la Commission des élues locales et régionales du CCRE

L’AFCCRE assure en France la promotion de la Charte européenne pour l’Égalité des femmes et des hommes dans la vie locale. Elle est le fruit d’un travail de coopération entre le CCRE et seize de ses associations nationales membres, parmi lesquelles l’AFCCRE. La Charte s’adresse aux collectivités territoriales qui souhaitent s’engager à leur échelle dans une démarche globale et concrète en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]