Association des artistes de la Russie révolutionnaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Association des artistes de la Russie révolutionnaire (en russe : Ассоциация художников революционной России, Assotsiatsia Khudozhnikov Revolutsionnoi Rossii), également désigné par le sigle AKRR, est un groupe d'artistes de l'Union soviétique actif de 1928 à 1933.

Historique[modifier | modifier le code]

Connu plus tard comme Association des artistes de la Révolution (Assotsiatsia Khudozhnikov Revolutsii ou AKR), l'AKRR est un groupe d'artistes soviétiques jugés comme étant les porteurs légitimes de l'idéal communiste dans le monde de l'art, représentatifs du réalisme socialiste soviétique.

Les membres fondateurs sont Pavel Radimov (le dernier président du mouvement Peredvizhniki ou Ambulants), Sergey Malyutin, Yevgeny Katzman, Pyotr Shukhmin quelques autres peintres réalistes, qui étaient déjà actifs dans le monde artistique d'avant la Révolution russe de 1917. Le groupe s'est formé au sein du mouvement Peredvizhniki, dont sa 47e et dernière exposition s'est tenue en 1922 et s'était clairement placée en opposition aux artistes de l'avant-garde russe.

Leur première activité publique fut une exposition tenue en 1922 à Moscou, et dont le produit de la vente d'œuvres a servi pour soulager les victimes de la famine de 1921. Malgré son nom révolutionnaire, la plupart des artistes étaient de la vieille école comme Abram Arkhipov, Aleksandr Makovsky, Nikolay Kasatkin, Konstantin Yuon et de plus jeunes comme Sergueï Guerassimov et Isaak Brodsky. En une décennie, l'AKRR est passé de 80 membres à plus de 300. L'adhésion de nombre d'artistes matures nés entre 1870 et 1880 a contribué à ce que l'association soit perçue comme une institution fiable, loin de la rhétorique ultra-révolutionnaire.

Après la répression des mouvements artistiques de 1932-1933, l'AKRR est devenue le noyau de la stalinienne Union des artistes soviétiques et a été liquidée après la formation de cette dernière.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ru) Valentina Knyazeva, AKhRR, Leningrad : Khudozhnik RSFSR, 1967
  • (ru) I. M. Gronskiy ; V. N. Perelman, AKhRR: sbornik vospominaniy, statey, dokumentov, Moscow : Izobrazitelnoe iskusstvo, 1973
  • (ru) Ekaterina Dyogot, Russkoe iskusstvo XX veka, Moscow : Trilistnik, 2000 (ISBN 5-89480-031-5)