Association américaine de hockey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AHA.

Association américaine de hockey

Généralités
Création 1926
Disparition 1942
Organisateur(s) Association américaine de hockey
Catégorie Mineur
Lieu Drapeau des États-Unis États-Unis - Drapeau du Canada Canada
Participants 4 à 8
Statut des participants Professionnels

L'Association américaine de hockey (en anglais American Hockey Association ou abrégée AHA) est une ancienne ligue de hockey professionnel mineure qui opéra de 1926 à 1942 aux États-Unis et au Canada[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Elle est créée en 1926 par Alvin Warren, propriétaire des Saints de Saint-Paul, qui en devient le président ; William Grant, propriétaire des Hornets de Duluth qui prend le poste de secrétaire ; Paul Loudon des Millers de Minneapolis et William Holmes, propriétaire de l'unique franchise canadienne de la ligue, les Maroons de Winnipeg. Il s'agit de la continuité de la Central Hockey League qui n'exista que pour une saison et où ces quatre franchises évoluaient précédemment[2]. Deux autres franchises participent également aux débuts de l'AHA : les Greyhounds de Détroit et les Cardinals de Chicago d'Eddie Livingstone.

En 1927, les dirigeants de la ligue, désireux de signer une entente inter-ligue avec la Ligue nationale de hockey, sont contraints de se séparer des Cardinals de Chicago en raison des désaccords passés entre Livingstone et la LNH[3] dont le président Frank Calder ne veut pas entendre parler.

En 1930, la ligue approuve la création d'une nouvelle franchise, les Shamrocks de Chicago, propriété de James E. Norris se positionnant ainsi sur le même marché que la LNH. La ligue prend le nouveau nom d'American Hockey League et implante une autre franchise à Buffalo, violant ainsi les accords avec la LNH. Calder déclare alors cette ligue illégale et refuse la possibilité à tout joueur de la ligue américaine de jouer dans la LNH.

Après deux saisons d'opposition avec la LNH, la ligue signe un nouvel accord à l'été 1932 avec la LNH, retrouvant son statut de ligue mineure et doit se séparer des Shamrocks qui cessent leurs activités malgré leur victoire en championnat la saison précédente. La ligue reprend également son nom original d'association américaine de hockey.

À la fin de la saison 1942, la ligue vote sa dissolution sous la présidence de Lyle Wright des Knights d'Omaha. Elle renaît en 1945 sous la nouvelle appellation de United States Hockey League.

Franchises[modifier | modifier le code]

La liste suivante reprend les différentes franchises ayant participé au championnat de l'AHA.

Franchise Saisons Note
Americans de Kansas City 1940-41 à 1941-42
Blue Jays de Wichita 1932-33 Saison commencée sous le nom de Hornets de Duluth
Cardinals de Chicago 1926-27
Flyers de Saint-Louis 1928-29 à 1941-42
Greyhounds de Détroit 1926-27
Greyhounds de Kansas City 1933-34 à 1939-40
Hornets de Duluth 1926-27 à 1932-33 Terminent la saison 1932-33 sous le nom de Blue Jays de Wichita
Knights d'Omaha 1939-40 à 1941-42 Intègre l'USHL en 1945
Majors de Buffalo 1930-31 à 1931-32
Maroons de Winnipeg 1926-27 à 1927-28
Millers de Minneapolis 1926-27 à 1930-31
1936-37 à 1941-42
Intègre l'USHL en 1945
Oilers de Tulsa 1928-29 à 1931-32
1932-33 à 1941-42
Saison 1932-33 commencée sous le nom de Saints de Saint-Paul
Intègre l'USHL en 1945
Pla-Mors de Kansas City 1927-28 à 1932-33 Intègre l'USHL en 1945
Rangers de Fort Worth 1941-42 Intègre l'USHL en 1945
Saints de Saint-Paul 1926-27 à 1929-30
1932-33
1935-36 à 1941-42
Terminent la saison 1932-33 sous le nom de Oilers de Tulsa
Intègre l'USHL en 1945
Shamrocks de Chicago 1930-31 à 1931-32
Skyhawks de Wichita 1935-36 à 1939-40
Texans de Dallas 1941-42 Intègre l'USHL en 1945
Vikings de Wichita 1933-34
Warriors de Minneapolis 1935-36
Warriors d'Oklahoma City 1933-34 à 1935-36

Saisons[modifier | modifier le code]

Le trophée Harry F. Sinclair Trophy était remis au vainqueur de la saison.

Saison Nombre
d'équipes
Champion Meilleur pointeur Meilleur gardien
1926-27 6 Hornets de Duluth Cece Browne (Maroons de Winnipeg) Vern Turner (Hornets de Duluth)
1927-28 5 Millers de Minneapolis Vic Desjardins (Saints de Saint-Paul) Vern Turner (Hornets de Duluth)
1928-29 6 Oilers de Tulsa Duke Keats (Oilers de Tulsa)
Tommy Cook (Oilers de Tulsa)
Hal Winkler (Millers de Minneapolis)
1929-30 6 Pla-Mors de Kansas City Larry Goyer (Flyers de Saint-Louis) Paddy Byrne (Greyhounds de Kansas City)
1930-31 7 Oilers de Tulsa Gord Brydson (Shamrocks de Chicago) Paddy Byrne (Greyhounds de Kansas City)
1931-32 6 Shamrocks de Chicago Eddie Wiseman (Shamrocks de Chicago) Sam Levine (Greyhounds de Kansas City)
1932-33 4 Pla-Mors de Kansas City Jack Leswick (Hornets de Duluth) Mike Karakas (Flyers de Saint-Louis)
1933-34 5 Greyhounds de Kansas City Pat Paddon (Flyers de Saint-Louis) Mickey Murray (Flyers de Saint-Louis)
1934-35 4 Flyers de Saint-Louis Alex McPherson (Flyers de Saint-Louis)
Oscar Hanson (Saints de Saint-Paul)
Mike Karakas (Oilers de Tulsa)
Oscar Almquist (Saints de Saint-Paul)
1935-36 6 Flyers de Saint-Louis Oscar Hanson (Saints de Saint-Paul) Herb Nelson (Warriors d'Oklahoma City/Minneapolis)
1936-37 6 Millers de Minneapolis Oscar Hanson (Flyers de Saint-Louis) Mickey Murray (Greyhounds de Kansas City)
1937-38 6 Flyers de Saint-Louis George Patterson (Millers de Minneapolis) Herb Nelson (Flyers de Saint-Louis)
1938-39 6 Flyers de Saint-Louis Oscar Hanson (Millers de Minneapolis) Herb Nelson (Flyers de Saint-Louis)
1939-40 7 Knights d'Omaha Fred Hergert (Flyers de Saint-Louis) John Mowers (Knights d'Omaha)
1940-41 6 Flyers de Saint-Louis Ron Hudson (Knights d'Omaha) Alex Wood (Flyers de Saint-Louis)
1941-42 8 Knights d'Omaha Bert Peer (Rangers de Fort Worth) Ben Grant (Saints de Saint-Paul)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Histoire et classements de l'AHA sur le site http://hockeyleaguehistory.com.
  2. (en) Classement de la saison 1925-1926 de la Central Hockey League sur http://hockeydb.com.
  3. La LNH a été créée suite à la disparition de l'Association nationale de hockey qui fut dissoute pour évincer Livingstone.