Assemblée nationale de la République batave

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Assemblée nationale de la République batave (Nationale Vergadering) était le nom du parlement néerlandais entre 1796 et 1798. L'Assemblée nationale a été fondée en 1796 après les élections générales de janvier et février 1796. Elle a remplacé les États généraux des Provinces-Unies. Entre 1796 et 1798, au cours de son mandat (généralement quinze jours), le président de l'Assemblée nationale était le chef de l'État de la République batave.

Un certain nombre de membres de la seconde Assemblée nationale (élue en 1797) ont été expulsés après le coup d'État du 25 janvier 1798 organisé les unitaristes menés par Pieter Vreede avec l'aide du général Daendels. Cette assemblée-croupion rédige un projet de constitution adopté par référendum mais elle a été elle-même dissoute après un second coup d'État le 12 juin 1798, mené à nouveau par Daendels. Les patriotes modérés mettent en place les institutions de la nouvelle constitution, connue sous le nom de Directoire exécutif de la République batave. Les deux chambres du Corps législatif batave succèdent à l'Assemblée nationale le 31 juillet 1798.

Présidents de l'assemblée nationale[modifier | modifier le code]

Première assemblée[modifier | modifier le code]

Seconde assemblée[modifier | modifier le code]