Assemblée nationale (Guinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Assemblée nationale

Type
Type Monocaméral

Konakry

Politique en Guinée
Image illustrative de l'article Assemblée nationale (Guinée)

L'Assemblée nationale est la chambre unique du parlement guinéen. Formée à la suite des élections du 30 juin 2002, elle compte 114 membres dont 76 élus directement au scrutin proportionnel et 38 au scrutin uninominal. En 2007, les élections sont reportées pour novembre 2008, puis pour mai 2009. Mais en décembre 2008, le coup d'État militaire abouti à la dissolution de l'Assemblée nationale, et il est difficile de savoir quand le prochain scrutin aura lieu.

Législature 2002-2008[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Les élections du 30 juin 2002 sont boycottées par le Front républicain pour l’alternance démocratique (FRAD) qui regroupe la plupart des partis d’opposition au président Lansana Conté, dont le Rassemblement du peuple de Guinée d'Alpha Condé. L'Union pour le progrès et le renouveau (UPR), décide toutefois d'y participer.

Composition[modifier | modifier le code]

dm
Résultats des élections législatives guinéennes du 30 juin 2002
Partis
Voix
%
Sièges
Parti de l'unité et du progrès (PUP) 1 947 318 61,5 85
Union pour le progrès et le renouveau (UPR) 842 270 21,7 20
Union pour le progrès de la Guinée (UPG) 130 065 4,1 3
Parti démocratique de Guinée - Rassemblement démocratique africain (PDG-RDA) 107 666 3,4 3
Alliance nationale pour le progrès (ANP) 62 780 2,0 2
Parti de l'union pour le développement (UGD) 20 823 0,7 1
Source : Democraf. « The elections were boycotted by the Rassemblement du Peuple Guinéen ».

Historique des présidents[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]