Aspalathine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aspalathine
Aspalathine
Identification
Nom IUPAC 2',3,4,4',6'
-pentahydroxy-3-C-β-D
-glucopyranosyldihydrochalcone
No CAS 6027-43-6
Propriétés chimiques
Formule brute C21H26O12C21H24O11,H2O
Masse molaire[1] 470,4239 ± 0,0222 g/mol
C 53,62 %, H 5,57 %, O 40,81 %,
Propriétés physiques
fusion Ramollit à 140 °C.
Décomposition : 150 à 160 °C
Solubilité Soluble dans l'eau
et les solvants polaires.
Insol dans les solvants
non polaires.
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'aspalathine est la principale chalcone de la feuille du rooibos (Aspalathus linearis)[2], plus précisément c’est un C-hétéroside flavonoique, constitué deux parties :

L'aglycone est lié à la partie flavonoique par un atome de carbone au lien d'un atome d'oxygène (O-hétéroside).

Cette flavonoïde est présente en plus forte quantité dans le rooibos vert (non fermenté) et est connue pour ses vertus antioxydantes[3].

L'aspalathine, qui est similaire en structure à la nothofagine, est oxydée lors de la fermentation du rooibos en dihydroiso-orientine[3].

Nom scientifique : 2',3,4,4',6'-pentahydroxy-3-C-β-D-glucopyranosyldihydrochalcone

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Koeppen BH, Roux DG, « C-glycosylflavonoids. The chemistry of aspalathin », Biochem. J., vol. 99, no 3,‎ 1966, p. 604–9 (PMID 4290475, lire en ligne)
  3. a et b (en) L Bramati, M Minoggio, C Gardana, P Simonetti, P Mauri & P Pietta., « Quantitative Characterization of Flavonoid Compounds in Rooibos Tea (Aspalathus linearis) by LC-UV/DAD », J. Agric. Food Chem., vol. 50, no 20,‎ 2002, p. 5513 -5519 (DOI 10.1021/jf025697h, résumé, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]