Askia Daoud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Askia Daoud (David) gouverna l’Empire songhaï de 1549 à 1582. Fils d’Askia Mohammed Touré le Grand, Daoud succéda pacifiquement à son frère Askia Ishaq Ier à la mort de celui-ci en 1549. L’Empire continua à s’étendre sous le règne de Daoud et connut peu de luttes internes. Daoud est particulièrement connu pour ses victoires contre les Mossis et parce que c’était un hafiz, une personne connaissant le Coran par cœur.

De nombreux lettrés et savants musulmans se rendent à sa cour. Il est en relation avec le sultan du Maroc, qui obtient l’autorisation d’exploiter les salines de Teghazza.

Le mort de Daoud en 1582 fut le point de départ d’une lutte de succession qui affaiblit l’Empire de façon critique et prépara le terrain à l’invasion marocaine de 1591 menée par le sultan Ahmed al-Mansur Saadi.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cissoko, Sékéné Mody, Tombouctou et l'Empire songhay, L'Harmattan, 1996, ISBN 2-7384-4384-2
  • Jolly, Jean, Histoire du continent africain, tome 1 (sur 3), L’Harmattan, 1996, ISBN 2-7384-4688-4
Précédé par Askia Daoud Suivi par
Askia Ishaq Ier
(1539-1549)
Liste des empereurs Songhaï
Askia Daoud
(1549-1582)
Askia Mohammed III
dit el-Hadj (1582-1586)