Ashikaga gakkō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue de l'école

L'Ashikaga gakkō (足利学校, litt. l'école d'Ashikaga?) est considéré comme l'une des plus anciennes écoles du Japon, elle se situe à Ashikaga, préfecture de Tochigi. Elle aurait été fondée au IXe à l'époque Heian.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'école aurait été fondé au IXe à l'époque Heian par Ono no Takamura cependant d'autres théories évoquent la période Nara ou encore l'époque de Kamakura par Ashikaga Yoshikane (en)[1].

En 1432, Uesugi Norizane devient le seigneur d'Ashikaga et aide au rétablissement et au développement de l'école. Il fit don aussi d'une collection d'ouvrages à la bibliothèque de l'école. En 1530, un incendie frappe l'école.

Au XVIe l'école accueille 3 000 étudiants. Le missionnaire François Xavier la qualifié de « la plus grande université du Japon et la plus importante de l'est du Japon »[2].

En 1590, suite aux campagne de Hideyoshi Toyotomi, le clan Gohōjō et le clan Ashikaganagao sont détruits au siège d'Odawara, ce qui a pour effet de laisser l'école sans protecteur, ni ressources financières. Pendant cette période l'école fait face à de grandes difficultés. Pus tard, Sanyō Genkitsu obtient le soutien de samouraï et de Ieyasu Tokugawa. Grâce à cela l'école fonctionne à nouveau normalement.

Au début de l'époque d'Edo, l'école collectait environ 100 kokus par an et devint très prospère.

À la fin du XXe, les bâtiments et les jardins furent restaurés.

Éducation[modifier | modifier le code]

La majeure partie des cours étaient consacrés au confucianisme, notamment à l'étude du Yi Jing. Cependant, la médecine et les tactiques militaires étaient aussi abordées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Histoire de l'école sur le site d'Ashikaga
  2. Brochure « Histoire du Tochigi / Artisanat et terroir » de la préfecture [PDF]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :