Ashik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L’art des Ashiqs d’Azerbaïdjan *
UNESCO logo.svg Patrimoine culturel immatériel
de l’humanité
École d'achoughs à Erevan
École d'achoughs à Erevan
Pays * Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Région * Europe et Amérique du Nord
Liste Liste représentative
Fiche 00253
Année d’inscription 2009
* Descriptif officiel UNESCO

Un achik ou ashiq (mot d’origine arabe qui signifie littéralement « amoureux » en turc ; en turc aşık, en azéri aşıq), achough (en arménien Աշուղ) ou achoughi (en géorgien აშუღი) est l’équivalent caucasien du barde ou du troubadour : à la fois poète populaire (en turc ozan), chanteur, compositeur et joueur de saz.

Leur répertoire se compose de şarkı (chansons) et comporte aussi parfois des türkü (chansons traditionnelles anonymes, par opposition aux şarkı qui ont un auteur et un compositeur). Cependant tout bon ashik se doit d’être également capable d’improviser à la fois paroles et musique, ce qui donne lieu à des rencontres où deux artistes ou davantage se répondent en commentant un thème intemporel (l’amour, l’inconstance des femmes, l’amour, la famille, l’amour) ou d’actualité (la politique turque, les producteurs de légumes malhonnêtes qui utilisent des hormones de croissance…).

Les compositions des plus fameux d’entre eux sont considérées, avec les türküs, comme une partie intégrante du patrimoine culturel national turc, au point qu’il existe en Turquie des conservatoires d’État où se perpétue cette tradition de la musique populaire (Türk halk müziği), parallèlement à l’enseignement de la musique turque savante ou d’art (Türk sanat müziği) et à celui de la musique occidentale.

La musique pop turque, le jazz turc, etc. n’hésitent pas à puiser dans ce répertoire connu de tous outre-Bosphore. À l’inverse certains ashiks étoffent leurs compositions en les harmonisant ou en les orchestrant, au risque parfois de perdre la spécificité de cette musique traditionnellement monodique et accompagnée uniquement au saz.

Quelques ashiks parmi les plus connus[modifier | modifier le code]

  • Ali Ekber Çiçek
    • Haydar haydar
    • El vurup yaremi
  • Alim Qasimov
  • Aşık Mahzuni Şerif
    • Ağlasam mı ? (Devrais-je pleurer ?)
  • Aşık Veysel
    • Mecnunum Leylamı gördüm (Je suis Mecnun j’ai vu ma Leïla)
    • Seherde ağlayan bülbül (Le rossignol pleurant à l’aube)
    • Uzun ince bir yoldayım (Je suis sur une route longue et étroite)
  • Muhlis Akarsu
    • Yine gönlüm hoş değil (Mon cœur est à nouveau malheureux)
  • Neşet Ertaş
    • Gel yanıma gel (Viens près de moi)
    • Karadır bu bahtım kara

Liens externes[modifier | modifier le code]