Ascension d'Isaïe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ascension.

L’Ascension d’Isaïe est un apocryphe chrétien, qui retrace le martyre du prophète Isaïe, et ses visions pendant sa montée au ciel.

Origine et découverte[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

La création de l'ouvrage remonterait au IIe siècle. Il serait issu d’une secte gnostique de milieu judéo-chrétien. Sa première partie (le martyre) est peut être un apocryphe hébreu déformé.

Découverte[modifier | modifier le code]

L’Ascension est mentionnée par Origène au IIIe siècle. Elle fut bannie du canon par la plupart des Églises, mais garde valeur de texte sacré dans l'Église éthiopienne orthodoxe et fut reçue comme inspirée par certaines hérésies médiévales. C'est pour cela sans doute qu'on en a retrouvé de nombreux fragments au XIXe siècle, écrits en latin, en grec, en copte et en slavon. Il en existe également une version complète en guèze.

Résumé[modifier | modifier le code]

L’ouvrage peut être divisé en deux parties. La première débute avec la montée sur le trône de Juda de Manassé, fils d'Ezéchias. Isaïe avait auparavant prédit que le nouveau souverain serait un serviteur du diable et qu'il serait supplicié par lui. Le monarque se comportant comme il l'avait prévu, le prophète décide de se retirer dans les montagnes avec son fils et d'autres compagnons. Mais Béchirra, un faux prophète jaloux, convainc Manassé de mettre à mort Isaïe. Ce dernier est alors scié au moyen d’une planche à bois, sans jamais renoncer à sa foi durant son supplice.

La seconde partie est pseudépigraphique : Isaïe raconte à son fils ce qu'il verra au ciel après son exécution. Après avoir observé les six premiers cieux, le prophète arrive au septième ciel. Il y voit Dieu lui-même, accompagné de ses anges les plus importants, dont son « fils bien aimé », Jésus Christ, et celui-ci lui relate son destin futur.

Contenu théologique[modifier | modifier le code]

L'Ascension d'Isaïe contient de nombreuses références hétérodoxes, principalement concentrées dans sa deuxième partie, qui ramènent au dualisme.

Sources[modifier | modifier le code]

http://www.histoire-christ-gnose.org/Isaie.pdf (introduction)

La religion cathare de Michel Roquebert p. 51 Ascension d'Isaïe

Liens[modifier | modifier le code]

http://www.histoire-christ-gnose.org/Isaie.pdf (traduction complète)