Asago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Asago
朝来市
Image illustrative de l'article Asago
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Kansai
Préfecture Hyōgo
Démographie
Population 34 743 hab. (2008)
Densité 86 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 20′ 00″ N 134° 51′ 00″ E / 35.333333, 134.8535° 20′ 00″ Nord 134° 51′ 00″ Est / 35.333333, 134.85  
Superficie 40 298 ha = 402,98 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte administrative du Japon2
City locator 13.svg
Asago

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte topographique du Japon2
City locator 13.svg
Asago
Liens
Site web En japonais En français

Asago (朝来市, Asago-shi?) est une municipalité ayant le statut de ville (市, shi) dans la préfecture de Hyōgo, au Japon. La ville a reçu ce statut en 2005.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Ruines du château de Takeda[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ruines du Château de Takeda.

Le château de Takeda fait partie des rares vestiges de château restant au Japon. La particularité du château de Takeda réside dans sa construction : à un peu plus de 353 mètres d’altitude, au sommet d’une montagne. Le château de Takeda compte parmi les plus grands sites classés au patrimoine historique du Japon et fait l’objet d’une protection continue. Les matins d’automne, il est possible de voir l’unkai (mer de nuage) lorsque que l’on se trouve en haut de la montagne et cela rappelle un château flottant sur les nuages. Il est donc naturel que le château de Takeda ait pris le surnom de « château dans le ciel ». Il est également connu sous le surnom du « Machu Picchu » japonais.

Un grand nombre de personnes ont déjà pu admirer ce splendide paysage. C'est définitivement devenu un site incontournable du département du Hyogo.

Mine d'Argent d'Ikuno[modifier | modifier le code]

La mine d'argent d'Ikuno fait partie du patrimoine industriel du Japon. L’exploitation de la mine d’Ikuno débuta en 1542. Les seigneurs féodaux, Nobunaga Noda, Toyotomi Hideyoshi et Ieyasu Tokugawa, se sont succédé à la direction de la mine. En 1868, avec l’unification du pays, la mine devient propriété de l’état, puis de l’empereur à la restauration de ce dernier au pouvoir. Grâce à la présence de l’ingénieur Jean-François Coignet, de nombreuses innovations ont vu le jour et une quantité indénombrable d’argent et de métal précieux ont été extraits. Les activités de la mine cessèrent définitivement en 1973.

La mine d'Argent d'Ikuno fait partie de la route du minerai qui comprend la mine de Mikobata, d'Akenobe et l'ancienne maison de l'architecte Mouchet, communément appelé "l'ancienne résidence de la maison Mouchet" transformée en musée de nos jours.

Le musée d'Art d'Asago[modifier | modifier le code]

Le village et le musée d’art d’Asago s’offrent un nouvel espace en pleine nature. Les œuvres se dévoilent au fur et à mesure que l’on se rapproche du musée et nous donne l’impression que non seulement le musée expose des œuvres d’art mais le village entier.L’exposition permanente du musée d’Asago est consacrée aux œuvres du sculpteur Toshio Yodoi.

Le musée accueil également de nombreuses expositions temporaires durant l'année.

Relations internationales[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Échanges culturels[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]