As-Sajda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

As-Sajda (arabe : السجدة, « la prosternation ») est la 32e sourate du Coran. Elle est composée de 30 ayat (versets).

Elle contient un verset ou le récitant et les auditeurs se prosternent, il s'agit du verset 15.

Hadiths[modifier | modifier le code]

Jabir ibn Abdullah al-Ansari rapporte que le Prophète ne dormait pas avant d’avoir réciter cette sourate et la sourate 67 : al-Mulk (la Royauté).

Khalid ibn Ma‘dan rapporte la Tradition suivante : « Lisez celle qui sauve, à savoir la sourate as-Sajda, car on m’a rapporté qu’un homme la récitait sans rien lire d’autres et qu’il avait beaucoup de péchés. Or, cette sourate l’avait couvert de ses ailes et elle dit : « Seigneur ! Pardonne-lui, car il me récitait beaucoup ! » Le Seigneur lui permit alors d’intercéder en faveur de cet homme et Il dit (aux anges scribes) : ‘‘ Inscrivez en sa faveur une bonne action pour chaque péché et élevez-le d’un degré. ’’ »