Arvid Harnack

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arvid Harnack

Arvid Harnack, né à Darmstadt le 24 mai 1901, exécuté par les Nazis le 22 décembre 1942 à Berlin, est un juriste allemand, économiste et héros de la résistance au nazisme.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Arvid Harnack est né le 24 mai 1901 à Darmstadt, fils du professeur d'histoire de la littérature Otto Harnack et neveu du théologien Adolf von Harnack. Entre 1919 et 1923, il étudia le droit à l'Université Friedrich Schiller de Iéna, puis à Graz et Hambourg, et devint docteur en droit en 1924. De 1926 à 1928, il étudia l'économie aux États-Unis à Madison, où il se maria avec l'historienne de la littérature Mildred Fish. En 1929-1930 il devint docteur de philosophie à Giessen, écrivant pour sa thèse de doctorat Die vormarxistische Arbeiterbewegung in den Vereinigten Staaten ("Les mouvements ouvriers pré-marxistes aux États-Unis"). Avec l'économiste Friedrich Lenz (1885-1968), il cofonda la Wissenschaftliche Arbeitsgemeinschaft zum Studium der sowjetischen Planwirtschaft ("Communauté de travail scientifique pour l'étude de l'économie planifiée soviétique"), ARPLAN. Au cœur de la Grande Dépression, le système capitaliste était de toute évidence sur les genoux, et le modèle soviétique paraissait une alternative intéressante. L'espoir de Harnack semble avoir été que l'Allemagne serve de pont idéologique et économique entre l'Est et l'Ouest. En 1932, Harnack, comme premier secrétaire de l'ARPLAN, organisa un voyage d'étude en Union soviétique auquel de nombreux scientifiques participèrent.

Activités de résistant[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Orchestre rouge.
Arvid et Mildred Harnack : timbre-poste, DDR, 1964

En 1933, la montée au pouvoir de Hitler força à dissoudre ARPLAN, et Harnack reçu un poste d'expert scientifique au ministère de l'Économie du Reich. La même année, il achevait ses études de droit à Iéna.

Avec sa femme Mildred Harnack (en), l'écrivain Adam Kuckhoff et sa femme Greta, Harnack fonda un cercle de discussion qui débattait des perspectives politiques de l'après-nazisme.

En 1935, Harnack était lecteur de politique étrangère à l'Université Humbolt de Berlin. L'année suivante, il rentra secrètement en contact avec l'ambassade soviétique, tandis que sa femme faisait de même avec l'américaine, pour avertir des risques de guerre suscités par l'Allemagne. Comme couverture, Harnack adhéra au NSDAP dès 1937. En 1939 il entra en contact avec le groupe de Harro Schulze-Boysen et, en 1940, avec les communistes Hilde Rake et Hans Coppi. De ces réunions allait émerger ce que la Gestapo appellerait l'"Orchestre rouge" (Rote Kapelle).

Entre 1940 et 1941, le groupe était en contact avec des agents soviétiques, et chercha vainement à enrayer l'agression nazie contre l'Union soviétique. Harnack et d'autres envoyèrent des informations précises sur l'Opération Barbarossa. En 1941, Harnack publia le magazine de résistance Die innere Front ("le Front Intérieur"). C'est à ce moment qu'il reçut de Rudolf von Scheliha les premières informations sur la "Solution finale".

Procès et mort[modifier | modifier le code]

Mémorial de Mildred et Arvid Harnack au cimetière de Zehlendorf à Berlin

En juillet 1942, le département de décryptage du Oberkommando des Heeres réussit à briser le code des transmissions radio du groupe, et la Gestapo entreprit de remonter la filière. Le 7 septembre, Arvid et Mildred Harnack furent arrêtés. Au terme d'un procès de quatre jours devant la Reichskriegsgericht ("tribunal militaire du Reich"), Arvid Harnack fut condamné à mort et exécuté trois jours plus tard à la prison de Plötzensee à Berlin. Mildred Harnack fut condamnée à six ans en première instance, mais le jugement fut cassé par Hitler en personne ; condamnée à mort en appel, elle fut exécutée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]