Arvandus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arvandus est un personnage de la Gaule du Ve siècle.

Nommé Préfet du prétoire des Gaules en 464 par Libius Severus et Ricimer, il avait comme beaucoup d'autres avant lui déjà une position difficile entre les puissants royaumes barbares établis en Gaule et l'empire d'Occident réduit à l'Italie depuis la sécession d'Ægidius en 461. En 468 fut révélée une lettre dans laquelle il conseillait à Euric roi des Wisigoths de rejeter le nouvel empereur Anthémius imposé par Constantinople et d'attaquer les Bretons de l'autre côté de la Loire. Accusé à Rome même par des notables gaulois (dont Tonantius Ferreolus), il dut à l'intervention de ses amis (Sidoine Apollinaire, par lequel on connaît l'affaire : Ep. I, 7, 1-13) de ne pas être condamné à mort mais seulement exilé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A.H.M. Jones, J.R. Martindale, J. Morris, Prosopography of the Later Roman Empire T.2 395-527, Cambridge, 1971-1992