Arturo Brachetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arturo Brachetti

Arturo Brachetti, né le 13 octobre 1957 à Turin (Italie), est un artiste italien, considéré comme le plus grand maître de la métamorphose au monde[Qui ?].

Les débuts[modifier | modifier le code]

Il passe son enfance dans la banlieue de cette ville industrielle réputée pour son austérité, à jouer avec un petit théâtre de marionnettes. À onze ans, son père le fait entrer au séminaire où il rencontre le père Silvio Mantelli, un jeune prêtre passionné par l'illusionnisme. En passant beaucoup de temps dans l'univers « magique » du prêtre, Brachetti se forge une expérience dans le domaine du spectacle de magie.

À l'âge de quinze ans, avec quelques costumes empruntés au club de théâtre du séminaire, il réalise son premier numéro de changements rapides de costumes : une sorcière se transformant en une belle fée pour finir en homme en queue-de-pie. C'est ainsi qu'il gagne l’estime de ses amis qui jouaient au football beaucoup mieux que lui.

C'est donc par hasard qu'il redécouvre et réinvente l'art des transformations, disparu depuis Leopoldo Fregoli (1867-1936). Aidé par des amis magiciens italiens et surtout par le président Alberto Sitta, il réalise finalement un numéro avec six changements de costumes exécutés à la vitesse de la lumière.

Mais sa carrière professionnelle ne commence véritablement qu'en 1978, en France, dans le cabaret parisien le Paradis Latin, sous la direction de Jean-Marie Rivière. Cette expérience lui permet en 1981 de jouer le rôle du présentateur dans la production allemande d'André Heller : Flic Flac. En 1983-84, après l’Allemagne, il se rend en Angleterre, à Londres, pour participer à Y, au Piccadilly Theatre. Ceci lui vaut une nomination pour le prestigieux Swet Award. La même année, on lui demande de jouer pour le Gala de Noël au Covent Garden Opera House, en présence de la famille royale anglaise.

À son retour en Italie, il participe comme invité régulier à dix émissions télévisées de Al Paradiso pour la télévision nationale italienne Rai Uno. C'est à partir de là qu'il est introduit sur la scène italienne (théâtre et télévision), ce qui lui permet de remporter beaucoup de succès et le rend célèbre dans tout le pays : M. Butterfly avec Ugo Tognazzi, Varietà, L'Histoire du soldat d'Igor Stravinski, Au début c'était Arturo, Amami Arturo, Le Mystère des bâtards assassins.

Le succès[modifier | modifier le code]

Il retourne ensuite à Londres pour jouer dans la pièce de Tony Harrison: Square rounds au National Theatre. Il devient plus tard le présentateur de dix émissions de The best of Magic pour la Thames Television. Il part ensuite au Parc Disneyland où il travaille (avec Mickey Mouse) dans The Disney Night of Magic qui est retransmis dans le monde entier.

À partir de 1995, avec la production italienne de comédies musicales Compagnia Della Rancia et le directeur Saverio Marconi, Brachetti continue à développer et à créer des spectacles en Italie. Sa comédie musicale Fregoli lui fait gagner le prix Billet d'Or pour le show le plus vendu en deux saisons (280 000 billets). Sa popularité se poursuit avec son nouveau spectacle sur le cinéma: Brachetti in Technicolor (aussi retransmis sur la Rai Due). Il a joué Puck dans une version moderne du Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare.

Sa présence dans un épisode du Drew Carey Show des Studios Warner à Los Angeles en 1999 lui permet d'obtenir le titre de The best of the day dans le guide Télé Access Hollywood. Cette année il a aussi tourné six épisodes dans la sitcom de la Warner Brothers Nikki.

Durant l'été 1999 il présente son nouveau show au festival de Montréal, produit par le Festival Juste pour rire. Avec ce spectacle L'homme aux mille visages (plus de quatre-vingts personnages), il gagne le Prix Molière 2000 pour le meilleur One Man Show à Paris et est le succès théâtral de l'année 2000. Avec cette consécration, après deux saisons à guichet fermé à Paris, il part en tournée mondiale.

Brachetti a dirigé en qualité de metteur en scène plusieurs productions en Italie et en Allemagne.

En février 2006, Anplagghed (avec les acteurs Aldo, Giovanni et Giacomo) est un succès extraordinaire en Italie et est aussi sorti en tant que film en Italie en novembre 2006. En 2007 il anime un gala, L'Autre gala, dirigé par Franco Dragone au Festival Juste Pour Rire 2007 qui rapporte 10 031 $ à la fondation Juste Pour Aider. En 2009, l'émission La France a un incroyable talent propose au gagnant de partir en tournée avec le célèbre prestidigitateur, ce que réussit à faire la troupe de danseurs comiques les Échos-liés.

En janvier 2010, il a présenté un spectacle pour Londres appelé Change. Alors que son premier one-man-show, l'Homme aux mille visages, parle de l'enfance, dans ce spectacle, c'est plutôt la maturité, où on parle d'un vieil artiste qui rêve d'aller à Londres. Cinquante pour cent du matériel du show précédent a été recyclé, avec en plus de nouveaux personnages, les plus récents dans le domaine du cinéma, par exemple.

En décembre 2011, il est fait Chevalier des Arts et des Lettres par le ministre de la culture Frédéric Mitterrand.

Le « maître » de la métamorphose[modifier | modifier le code]

Son répertoire s'est considérablement développé. Commençant uniquement avec une valise et un numéro, il est maintenant un acteur, un metteur en scène, un maître de la métamorphose, un magicien et il pratique aussi les ombres chinoises. Parti d'Italie avec six costumes, il en détient aujourd’hui plus de 350.

Brachetti est donc considéré comme un des grandes maîtres de la métamorphose. C'est cette capacité non seulement à changer rapidement de costumes mais aussi à donner vie à ses personnages qui le rendit célèbre et lui donna une renommée internationale. Pour citer quelques exemples, nous pourrions parler du spectacle Les Maxiboules de Marcel Aymé dans lequel il interprétait 33 rôles différents ou aussi plus récemment le show L’Homme aux mille visages dans lequel il incarne quatre-vingts personnages avec une centaine de transformations rapides.

Dans quelques-uns de ses numéros comiques plus courts (comprenant Aida, Carmen, Madame Butterfly, Wild-West et La loge de la diva), il chante et joue tous les rôles avec une très grande interaction entre les personnages. Dans ses numéros au ton plus poétique (Les Quatre Saisons, Aventure en Couleur, Magritte, Fellini), il ne crée pas seulement des transformations mais aussi une atmosphère et un univers magique et surréaliste.

Actuellement[modifier | modifier le code]

Depuis le 26 juillet 2013 il est membre du jury de l'émission The Best, le meilleur artiste, diffusée sur TF1.

Liens externes[modifier | modifier le code]