Anarchisme dans l'art et la culture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Arts et anarchisme)
Aller à : navigation, rechercher

L’anarchisme a depuis longtemps des liens avec les arts créatifs, en particulier la musique et la littérature.

L'influence de l'anarchisme dans l'art n'est pas qu'une question d'imagerie spécifique ou de figures publiques propres à l'anarchisme, mais peut être vue comme une certaine approche vers l'émancipation totale de l'homme et de l'imagination.

L'anarchisme a eu une grand influence sur le mouvement symboliste français de la fin du XIXe siècle, Stéphane Mallarmé disait d'ailleurs, « Je ne connais pas d'autre bombe qu'un livre ». Ses idées ont infiltré les cafés et cabarets dans le tournant du siècle à Paris (voir Le bateau ivre #2).

Plus significativement, les libertaires ont déclaré qu'un certain héritage libertaire se retrouve dans les œuvres du mouvement Dadaïste, dont les frasques artistiques anti-bourgeoises provoquèrent des dégâts pendant la Première Guerre mondiale en Suisse, alors rare pays neutre en Europe. Cependant, il faut dire que les dadaïstes étaient plus proches du Communisme de conseil, une bonne partie de leur matériel ayant été publiée dans Die Aktion.

Plusieurs artistes américains du début du XXe siècle étaient influencés par les idées anarchistes, s'ils n'étaient pas eux-mêmes anarchistes. L'École d'Ashcan, tendance du réalisme américain a inclus plusieurs artistes anarchistes ainsi que d'autres, comme Rockwell Kent et George Bellows, influencés par les idées libertaires et les milieux pauvres de New York.

Vers la fin du XXe siècle, l'anarchisme et l'art purent être associé de façon primaire dans les collages de James Koehnline (en), Freddie Baer, Johan Humyn Being et plusieurs autres, dont les œuvres furent publiées dans les magazines anarchiste comme Anarchy: A Journal of Desire Armed (L'Anarchie : un journal du désir armé) et Fifth Estate (Le cinquième pouvoir). Freddie Baer est reconnu pour son œuvre en tant que designer de livres pour AK Press (en) et pour sa contribution à la science-fiction féministe. De même, le Living Theatre, une troupe de théâtre dont faisait partie Judith Malina et Julian Beck, était très franc à propos de sa relation avec les idées anarchistes, incluant parfois des thèmes anarchistes à leurs performances.

Dans les années 1990, les anarchistes se sont impliqués dans le mouvement mail art (art postal), qu'on peut décrire comme l'utilisation du service postal de façon plus artistique. On peut aussi parler de l'engagement des anarchistes dans les fanzines, les affiches, les stencils et les graffiti.

Futurisme[modifier | modifier le code]

L'œuvre la plus connue de Carlo Carrà est The Funeral of the Anarchist Galli (en), peint en 1911. Dans un catalogue de 1912 pour la première exposition parisienne des futuristes, Umberto Boccioni écrivait « les gerbes de lignes correspondant à toutes les forces en conflit, suivant la loi générale de la violence », dont il étiqueta les lignes-forces en capsulant l'idée futuriste de transcendantalisme physique. Mark Antliff a suggéré que cette esthétique futuriste était créée pour engager le spectateur dans les politiques mêmes qui ont mené à l'intervention de l'Italie dans la Première Guerre mondiale et, finalement, à la montée du fascisme en Italie 1. L'historien de l'art, Giovanni Lista a identifié cet esthétique comme apparaissant pour la première fois dans le courant anarcho-syndicaliste, où Marinetti a rencontré les mythes soréliens d'action et de violence.

Surréalisme[modifier | modifier le code]

"Un monde anarchiste... un monde surréaliste: C'est la même chose." — André Breton.

L'anarchisme a traditionnellement mit l'accent sur la libération de l'imagination et la subjectivité face aux contraintes de l'ordre social présent, alors il n'est pas étonnant que plusieurs anarchistes aient été attirés par le travail des surréalistes.

Le surréalisme est un mouvement artistique et politique en même temps, qui touche la libération de l'être humain des contraintes du capitalisme, de l'État, et des forces culturelles qui limitent le règne de notre imagination. Le mouvement s'est majoritairement développé en France après la Première Guerre mondiale avec André Breton comme théoricien et poète important du courant. À l'origine, Breton avait beaucoup d'affinité avec le parti communiste. Plus tard, une amitié sincère avec Leon Trotsky le fit lâcher le parti communiste. Au Québec, le surréalisme représenté par les "Automatistes", un groupe comptant entre autres Paul-Émile Borduas, Claude Gauvreau et Jean-Paul Riopelle, a été marquant dans l'histoire libertaire de la région. Même si son impression originale n'était que de 400 exemplaires, leur manifeste, le Refus Global, marqua l'histoire du Québec.

voir aussi l'Internationale lettriste qui en fut prédécesseure.

Expressionnisme[modifier | modifier le code]

Né en Allemagne en 1919 et exprimé dans toutes les disciplines artistiques (peinture, littérature, musique, cinéma, théâtre), l'expressionnisme se distingue dans divers courant ayant en commun les idées radicales anarcho-individualistes, anti-positivistes, humanitaires et anti-bourgeoises. L'expressionnisme abstrait a inclus des artistes de tendance libertaire comme les peintres Mark Rothko et Jackson Pollock, qui a adopté ces idées radicales durant son expérience en tant que muraliste pour la Work Projects Administration.

Artistes et créations artistiques inspirées de l'anarchisme.[modifier | modifier le code]

Art visuel (peinture, sculpture, graphique, bédé, photographie, manœuvre ...)[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Peinture Don Quijote de José Guadalupe Posada

Littérature[modifier | modifier le code]

« La forme de gouvernement qui convient le plus à l'artiste est l'absence de tout gouvernement. »

— Oscar Wilde

Collectifs[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

Voir Anarchisme et poésie

Théâtre/Comédie[modifier | modifier le code]

Voir aussi : teatro & libertà (it)

Film/Video[modifier | modifier le code]

Films

Documentaire[modifier | modifier le code]

  • Éloge de la cabane, 2002, réalisé par Robin Hunzinger, présente plusieurs gens(plusieurs sont libertaires), qui ont quitté la vie pourrie du travail salarié pour vivre bien sans accumuler les biens, et leurs cabanes, abris magnifiques. - Ça donne sérieusement envie d'aller vivre dans un meilleur climat. - Samarre
  • La lutte du Larzac, 2003, réalisé par Philippe Cassard, présente avec beaucoup de commentaires des gens qui l'ont vécu et bon nombre de chansons qui ajoute à l'expérience, la lutte de paysans du Larzac contre le gouvernement qui voulait l'expansion d'un camp militaire provoquant l'expropriation des paysans. - Lien emule eD2K sur le site emule_resistance
  • Pirates (Tracks), 2005, documentaire d'Arte, présente Hakim Bey et la TAZ. Présentation de quelques mouvements avec en affinité le désir de libération. - Lien eD2K

Collectifs d'art activiste[modifier | modifier le code]

Position anarchiste sur la liberté des connaissances[modifier | modifier le code]

Copy-roger.svg

Les anarchistes s'accordent sur la promotion de la distribution libre de tout types d'information et connaissance. Ces temps-ci, cette tendance peut être reconnue dans ses activités de promotion de l'abolition des royalties et brevets, de désobéissance au copyright, de diffusion de la connaissance libre et de la culture libre et général, de la culture du fanzine et des licences alternatives notamment copyleft. Sur le plan de la diffusion se développent des athénées libertaires [Quoi ?] et infokiosques, et au niveau virtuel des bibliothèques libertaires en ligne et des wikis comme celui-ci.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Anti-art

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Cet article est partiellement ou en totalité issu d’Anarchopedia.