Article αβγ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’article dit « αβγ » est le nom fréquemment donné pour un article scientifique écrit par Ralph Alpher, Hans Bethe et George Gamow en 1948[note 1]. C'est l'un des premiers à évoquer la nucléosynthèse primordiale, c’est-à-dire la formation des premiers noyaux atomiques à partir des neutrons et protons issus du Big Bang[1]. L’utilisation des trois premières lettres de l’alphabet grec, reliés aux noms des trois auteurs (alpha pour Ralph Alpher, beta pour Hans Bethe et gamma pour George Gamow) est due au caractère facétieux de George Gamow. Si le contenu de cet article était essentiellement l’œuvre de Ralph Alpher, alors étudiant en thèse de Gamow, le nom de Bethe avait par la suite été rajouté à l’initiative de George Gamow pour des raisons humoristiques, l’article étant de surcroît publié dans l’édition du 1er avril de la revue scientifique Physical Review.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette manière de nommer un article par les initiales des auteurs est normale pour un article qui a exceptionnellement fait date. On peut citer de même le paradoxe EPR ou B²FH. Pour un article moins célèbre, on cite en précisant les noms des auteurs, le journal, les pages et la date de publication.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ralph A. Alpher, Hans Bethe & George Gamow, The origin of chemical elements, Physical Review, 73, 803-804 (1948) Voir en ligne (accès restreint)