Arthur Melanson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Melanson.
Arthur Melanson
Biographie
Naissance 25 mars 1879
à Trois-Rivières
Ordination sacerdotale 9 juillet 1905
Décès 23 octobre 1941 (à 62 ans)
à Moncton
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 22 février 1933
Dernier titre ou fonction Archevêque de Moncton
Archevêque de Moncton
22 février 193723 octobre 1941
Norbert Robichaud Suivant
Évêque de Gravelbourg
1933 – 1936
Précédent Jean-Marie-Rodrigue Villeneuve Joseph-Wilfrid Guy Suivant

Louis Joseph Arthur Melanson, né à Trois-Rivières le 25 mars 1879 et mort à Moncton le 23 octobre 1941, est un prêtre canadien, deuxième évêque de Gravelbourg et premier archevêque de Moncton.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arthur Melanson naît à Trois-Rivières, au Québec, dans une famille acadienne originaire de Petit-Rocher, au Nouveau-Brunswick. Il est ordonné prêtre le 9 juillet 1905 après des études au séminaire de Rimouski puis au grand séminaire de Montréal. Il est nommé curé de la paroisse Saint-Benoit de Balmoral, puis curé en 1919 à Campbellton. Il fonde la congrégation des Filles de Marie-de-l'Assomption en 1922[1]. Sacré évêque de Gravelbourg le 22 février 1933, il devient, le 22 février 1937, le premier archevêque du tout nouvel archidiocèse de Moncton, créé l’année précédente. Son épiscopat se distingue entre autres par la construction de la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Moncton.

Mgr Melanson est le premier acadien à recevoir le titre d’archevêque.

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) L. J. Hynes, Moncton's Catholic Roots : An illustrated history of St. Bernard's Church, The Tribune Press,‎ 1982, 240 p. (ISBN 0-919488-10-2), p. 187-196.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archidiocèse de Moncton. "Évêques décédés, Mgr Arthur Melanson, premier archevêque de Moncton (1936-1942)", http://www.diomoncton.ca/eveques-decedes, consulté le 25 mars 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]